Etre à l'écoute de votre marché pour mieux répondre aux besoins de vos visiteurs

5 astuces pour une étude de marché gratuite

Ou comment créer vos personas (ça peut servir pour prospecter)

Écrire des articles pour votre blog professionnel est un excellent départ. Relayer vos contenus sur les réseaux sociaux, c’est très bien aussi. Mais il est également important d’ouvrir votre champ d’action en allez chercher des informations que vous allez pouvoir diffuser, via votre newsletter ou vos comptes sociaux.

Ces informations doivent être complémentaires de ce que vous produisez vous-même comme contenus, elles se doivent également d’être utiles à vos lecteurs. Mais comment savoir ce que vous devez écrire et chercher comme informations à distribuer ?

Il y a quelques années, il fallait en passer par une étude de marché. Vous deviez alors faire appel à une société dont c’était le métier. C’était long et surtout, très couteux. De plus, si le marché évoluait, votre étude pouvait rapidement devenir obsolète, et vous deviez tout recommencer.

De nos jours, avec internet, nous avons tout à disposition. Tout est là, sous vos yeux. Je serai tenté de dire qu’il suffit de savoir lire avec son cerveau. Par ailleurs, être en permanence à l’coute de votre marché est important. Cela vous permet de mieux le comprendre, puis d’apprendre à anticiper les besoins, les demandes.

Alors, lorsque l’on débute, savoir ou donner de la tête n’est pas évident. La masse d’informations qui peut nous tomber dessus a de quoi effrayer ! Je vous propose donc 5 astuces simples pour faire le tri et être certain de trouver ce dont vous avez besoin, sans vous ruiner.

Objectif

En savoir plus sur votre public et être capable de créer vos personas (j’en parle dans ce précédent billet)

Utilisez Amazon

Quel que soit le domaine d’activité, il existe forcément des livres qui traitent de votre secteur. Foncez sur Amazon, faites une recherche, et regardez les bouquins les plus vendus. Si vous êtes chaud, vous pouvez même vous payer les trois premiers best-sellers.

En lisant ces livres, vous en apprendrez beaucoup sur les attentes de votre public, sur ses besoins, ses envies.

Note : Ayez toujours une lecture active : prenez des notes sur ce qui vous inspire, sur les questions qui vous viennent à l’esprit. Toutes ces notes seront autant de sujets que vous pourrez traiter dans des articles, des vidéos, des podcasts.

Creuser sur les réseaux sociaux

Vous n’avez pas les moyens de vous offrir un livre ? Pas de soucis. Allons faire un tour sur Twitter. Mais comment trouver les comptes à suivre ? Utilisez le moteur de recherche de Twitter en tapant un ou plusieurs mots clés en rapport avec votre domaine.

Plutôt que de vous abonner à chaque compte, ajoutez-le dans une liste privée. Cela vous évitera d’avoir une time line qui déborde. La liste est un très bon outil pour suivre et recueillir des informations sans être abonné à qui que ce soit.

Cette recherche va vous demander un certain temps, soyez patient et persévérant. Prenez votre temps pour créer une liste de qualité.

Twitter vous enquiquine ? Allons donc faire un tour sur Facebook alors ! Dans le même esprit, nous allons utiliser le moteur de recherche.

Note : changez la langue de votre Facebook pour l’anglais. Vous aurez alors accès à un moteur bien plus puissant que celui proposé en français.

Le mieux, dans Facebook est de chercher les groupes traitants de votre sujet. Inscrivez-vous, et suivez les discussions. Les groupes sont une mine d’informations sans fond pour qui veut bien prendre un peu de temps pour trouver ce qu’il cherche.

Au départ, inscrivez-vous dans un maximum de groupes, puis, avec le temps, ne conservez que ceux qui présentent un réel intérêt pour votre démarche.

L’espionnage de vos concurrents

Vous n’êtes pas un brin social ? Alors, utilisons la vieille technique de l’espionnage ! Qu’écrivent vos concurrents ? Allez donc faire un tour sur leur blog, notez les titres, lisez les articles, et essayez de voir comment vous pourriez reprendre leurs contenus, mais à votre sauce, avec votre ton, en y apportant une petite touche supplémentaire.

Note : n’ayez pas de scrupules à utiliser cette technique, car eux aussi l’ont utilisé, et d’autres le feront en venant vous espionner ! Sachez utiliser les mêmes armes que les autres.

Les moteurs de recherches

Vous pouvez également utiliser Google. Son moteur de recherche reste un excellent point de départ. N’hésitez pas à parcourir plus de 10 pages de recherches, vous trouverez sans doute la pépite.

Connaissez-vous Majestic SEO ? C’est outil très prisé par les professionnels du référencement. Mais il dispose d’un moteur de recherche sur sa base données. Et là aussi, vous allez pouvoir saisir vos mots clés et voir ce qu’il en ressort. En bonus, vous aurez quelques informations utiles sur vos concurrents. Pourquoi s’en priver ?

Utilisez votre communauté !

Vous pouvez aussi poser des questions simples à vos abonnés, que cela soit sur votre newsletter, sur Facebook, Twitter ou autre. N’hésitez pas ! Bon, évitez la vieille question des marketeurs de supermarchés « Quel a été ou quel est votre pire problème ». Faites donc preuve d’un peu de créativité et de subtilité. Les lecteurs connaissent désormais la ficelle et ça les agaces.

Comme vous le voyez, une étude de marché n’est pas si compliquée que cela à réaliser. Comme tout, cela demande un peu de temps et d’investissement, mais c’est largement faisable pour tout à chacun.

Cette étude de marché, c’est aussi et surtout la veille. C’est cette veille qui va vous remonter toutes les informations dont vous avez besoin pour créer vos contenus, vos produits. En réalisant cette veille au moins une fois par semaine, vous serez à même de pouvoir apporter régulièrement des contenus utiles à vos lecteurs.

Avec le temps, en vous rendant utile, vous allez devenir indispensable. Votre autorité va grimper, tout comme votre notoriété. Ce qui va enclencher le bouche-à-oreille et l’effet boule de neige.

Certes, au début, vous aurez un peu l’impression de prêcher dans le désert. Me mise en route est longue. Que voulez-vous ! Il faut bien qu’une sélection naturelle s’opère, et seuls les plus motivés arriveront à leur fin.

Récapitulons

  1. Recherche des livres les plus vendus dans votre domaine sur Amazon
  2. Créer une liste de comptes sur Twitter
  3. S’inscrire dans des groupes Facebook
  4. Espionner vos concurrents sur leurs blogs
  5. Utiliser les moteurs de recherches pour trouver d’autres contenus

Nul besoin d’être un fin technicien pour utiliser ces techniques de recherche d’informations. De la patience, du temps et de l’organisation.

Bonnes recherches !