facebook

La guerre des réseaux, la guerre du Search

Quand Facebook vient titiller Google

Facebook vient de sortir son authorship. Google recule sur son réseau social, Google Plus. Facebook, Google. Une guerre qui prend de l’ampleur. Peu à peu, lentement mais surement. Et si finalement c’était Facebook qui venait à terrasser Google ? Impensable il y a encore un an ou deux, désormais, la chose prend de l’ampleur.

Parce que Facebook avance doucement ses pions, de façon méthodique, et, vue de l’extérieur tout semble sous contrôle, tout semble pesé, maitrisé.

Suivre les activités de Google ? c’est sport

En face, avec Google, ça part dans tous les sens, tout le temps, les voitures, les téléphones, les ordinateurs, le système d’exploitation, les lunettes, la pub, et comment ne pas parler de Google Plus qui ressemble de plus en plus à un boulet pour les boss de Mountain view.

Alors, oui, Google est un sacré putain de labo au sein duquel sévissent des cerveaux géniaux qui pondent des idées plus vite que nous ne pouvons l’imaginer.

Vu de l’extérieur, pour le public, c’est un peu le bordel. Sauf à s’intéresser de près à la vie de l’entreprise, c’est franchement le merdier. Si le moteur reste performant n’ayant actuellement aucun concurrent sérieux à l’horizon (en aura-t-il seulement un ne serait serait-ce qu’une fois ?), qu’en est-il de la partie visible de l’iceberg ?

Quid de Google plus ?

Google Plus ? On ne sait plus à quoi s’en tenir. Un coup ça avance, un autre ça recule. Actuellement, la firme est en train de démantibuler la bête sans que l’on sache à quoi s’en tenir.

Côté référencement, Google avait lancé l’autorship, une vraie nouveauté et quelque chose qui était enfin une vraie bonne nouvelle pour un grand nombre de webmasters. Las ! Un an après, pouf, poubelle. Reste l’author rank, mais la bête est des plus nébuleuses, même pour les plus averties.

Google se fait de plus en plus d’ennemis avec ses filtres, sa dictature en imposant des règles de plus en plus strictes. Mais au fond, il s’en fou. En face, Facebook avance doucement. La mise en place de l’authorship n’est pas innocente. En draguant ouvertement les créateurs de contenus, webmasters, presse, le géant tape l’incruste dans le jardin de Google. Et ça, c’est tout sauf anodin !

Facebook, une réponse maitrisée

Ca ressemble à bon coup de pied au cul de l’un à l’autre, la réponse de Facebook à Google. Façon « t’as voulu me la faire sur les réseaux sociaux, bah regarde, nous, à venir te la mettre sur le référencement ».

Et là, ça va devenir croustillant. Très croustillant. Pourquoi ? Bhé, quand on lit la façon dont les gens font leurs recherches sur la toile, on se rend compte que l’aspect social prend une place des plus prépondérantes. En gros, l’avis de nos amis compte. Et sur le web, il compte tout autant.

Vous ne voyez pas venir le truc là ? L’authorship, la relation sociale, la recherche… Non ? Vous ne voyez pas le truc arriver gros comme un éléphant en tutu dans un magasin de porcelaine ?

Facebook déporte le combat sur le terrain de Google, mais pas en frontal. Non, non. Ils sont plus malins que cela. Facebook va utiliser ses armes à lui, son réseau pour avancer ses billes sur un terrain qui n’est pas totalement nouveau pour lui.

L’ami Mark n’est pas né de la dernière pluie, c’est un malin. Lorsque Google est venu danser dans son jardin, il ne s’est pas inquiété plus que cela. Et le voilà aujourd’hui qui répond de façon cinglante à son ennemi.

J’aimerais bien être un ou deux ans dans le futur, histoire de voir où nous en serons à ce moment-là. D’ici là, nous en saurons un peu sur ce duel de poids lourds. En attendant, pour ma part, j’ai inclus mis en place l’authorship de Facebook sur le blog du K.

Ce dernier vous aidera à propager votre nom, ou celui de votre page sur Facebook. Je rappelle que ce dernier compte plus de 26 millions de membres en France… Il serait idiot de vous en passer.

Pour installer l’authorship de Facebook sur votre site

http://www.thesocialmediahat.com/news/facebook-adds-authorship-bloggers-take-note-06192015 (en)

http://celine-redaction-web.com/facebook-lance-son-authorship/ (fr)