Le classement twitter sans influenceur

Twitter : le classement alternatif Marketing, SocialMedia

La liste alternative, garantie sans bullshit, sans consanguinité

Les classements de Twittos pullulent sur la toile. Nous avons quelques spécialistes en la matière. Leur idée est plus de cirer quelques pompes et de jouer sur la redevabilité pour obtenir un follow que d’apporter une véritable information au lecteur. Mais il vont jurer la main sur la coeur que leur seule ambition est de venir en aide à leur prochain. Le prochain, après eux.

C’est avec ce type de mentalité que les bons comptes ont fini par se noyer quelque part dans un océan de mièvreries « à la parisienne » (note : je n’ai rien contre les parisiens, j’en suis un, exilé, mais je reste parigot, et fier de l’être). Car à bien y regarder, les mondanités se sont déportées lentement mais surement sur la toile.

Keuwaaaaa !!! Un classement Twitter, sans influenceurs ?

Mais, mais… mais quel crime !!

Que voulez-vous, quand il y a un bout de réseau pour se faire voir, nos bons amis se ruent sur la chose, sait-on jamais ! On ne va cracher sur un petit moment de gloire et de célébrité, même si l’on a rien à dire, surtout d’ailleurs si l’on n’a rien à dire. Il est tellement plus facile de briller en société sans avoir d’opinion à défendre, de message à délivrer, si ce n’est une bonne langue de bois de familles. La « lissitude », plaire au plus grand nombre…

Avec cette introduction, je vais encore me faire quelques ami(e)s. Cependant, je ne voudrais surtout pas décevoir mes détracteurs, aussi je reste fidèle à ce qu’ils pensent de moi, même si au fond aucun d’eux ne sait ce que je suis, représente ou défend. Vous comprenez, la réflexion, c’est fatiguant.

Mon classement alternatif à moi !

Alors, histoire de faire mon malin moi aussi, j’ai décidé de publier mon propre classement, à moi. Le Top des Twittos qui ne se la raconte pas, mais qui raconte de trucs bien ! Histoire de changer un peu de la mélasse ordinaire et des comptes bullshit que l’on voit partout, dans tous les classements et puent la consanguinité.

Pour ce faire, je me suis armé d’un redoutable outil, alias Brandwatch. Bah oui, sinon, on aurait crié au copinage et ce n’est pas le but. Le principe étant de vraiment sortir un truc qui tienne la route avec de vrais gens dedans.

Le mode de sélection

C’est quoi un influenceur ?

C’est un compte avec tout plein d’abonnés et d’abonnements. On se demande bien où se trouve ici « l’influence », j’y vois plutôt un jeu de môme à base de « qui qu’a la plus grosse, hein ? »

Dans un premier temps, j’ai fait une sélection sur le nombre d’abonnés. Au-delà de 20K, à la trappe ! Au-dessus de 4k abonnements, à la trappe aussi. Car expliquez-moi comment vous pourriez suivre plus de 4k personnes ?? Déjà au-delà de 1.5k, c’est chaud, mais j’ai voulu être sympa.

Dans un second temps, j’ai éliminé tous les « retweeteur » fous ! Et ils sont nombreux, croyez-moi ! Il fallait donc les virer afin d’avoir une liste « propre ». Le but est de trouver des personnes qui diffusent de l’information, qui sont la source, et pas uniquement des « pousses boutons ». À la trappe !

Autre point, virer les comptes bullshit. Oui, c’est subjectif, mais flashbouze et sa clique, dans le genre pollution, on a pas inventé pire depuis l’ouverture de Twitter. Le côté « exclu » pour une information diffusée depuis plus de 48h00, ne m’en veuillez pas, mais une fois, passe, chaque semaine, ça devient pesant. À la trappe !

Brandwatch permet également de filtrer les résultats avec un système de catégorisation et de tag très puissant. Ce qui permet d’affiner la recherche de façon vraiment très précise. Un délice !

Enfin, dernière étape, et non des moindres, la vérification à « la mano ». Un passage sur chaque compte qui ressort pour humer sa time line, ses tweets, la fréquence, bref, se faire une idée plus humaine du twittos.

L’instant pommade, ou pas

Alors, je ne vais pas tresser des super louanges à des gens que je ne connais pas ! Genre lui, il est op méga sympa, et ce qu’il tweet, c’est trop bien. Elle, c’est une fille super engagée au grand cœur. Parce qu’au fond, on s’en tape !

On ne vient pas chercher des potes, mais des informations, et ce que l’on veut, c’est une bonne information, un truc utile, pas du copinage 2.0 qui tire tout le monde vers le bas. Donc, comme dit plus avant, j’ai passé quelques minutes sur chaque compte et me suis posé la question de savoir si oui ou non cela valait le coup de l’inclure dans cette liste. Forcément subjectif, j’en conviens.

Donc, voici ma petite sélection. Elle n’est pas exhaustive, et je ne vous invite pas à suivre chaque compte les yeux fermés. En revanche, je vous invite à tester, et à faire votre tri, votre marché, en fonction de vos propres besoins, envie, ressentis, car c’est encore la meilleure façon de se créer un compte Twitter digne de ce nom.

Un grand merci à Mélanie, ma chargée de compte chez Brandwatch pour sa disponibilité et son aide précieuse. Grâce à elle, j‘ai gagné un temps précieux.

Les 23 gagnants !

Pour faire simple, j’ai créé une liste sur Twitter. Vous pouvez vous abonner directement à la liste en question, ou bien faire votre propre sélection. L’utilisation de la liste va permettre de pouvoir mettre à jour sans devoir éditer ce billet tous les 4 matins. Et pour vous, en vous abonnant à la liste, vous aurez directement les mises à jour, sans rien faire. Pratique non ?