comment-creer-une-formation

Comment créer une formation en ligne

L’art de transmettre son savoir

Dans les formations qui feront de vous un blogueur pro, le grand jeu est de faire de vous des formateurs. Pourquoi pas ! Après tout, il existe bien un public pour tout et pour chacun d’entre nous.

Le souci n’est donc pas tant la cible, mais bien le « formateur ». Créer un tuto est une chose, monter de toutes pièces une formation et en vivre en est une autre.

Dans le parcours qui fera de vous un formateur, il n’est que trop rarement question de vos futurs clients alors qu’ils sont votre trésor.

Le sens du client

Mettre en place un business automatisé à l’extrême, c’est bien. Laisser vos clients se débrouiller tout seul devant leur écran avec vos vidéos, voilà qui l’est beaucoup moins.

Vos clients attendent un peu plus qu’une série de vidéos et un webinar par mois. Ils ont besoin que vous soyez là pour leur répondre.

C’est bien joli de prendre le dernier outil en vogue avec diplôme en fin de module (diplôme qui n’a aucune valeur), pourcentages de progression et tout le toutim. Ah techniquement, c’est bien. Humainement, c’est le néant.

Si vous n’êtes jamais là, ou trop rarement, vos clients ne progresseront pas. C’est un peu con, car le but d’une formation, c’est quand même de progresser. Être là pour faire la vente puis disparaitre six mois, côté blogueur pro, vous avez bien compris l’aspect ramasser l’oseille, en revanche l’aspect professionnalisme, y’a encore du boulot.

Créer sa formation ?

Monter un plan de formation ne se fait pas à la vite. Quand j’ai mis le Kodex en route, j’ai passé un temps fou à bosser sur le papier. Par quel chemin faire passer les uns et les autres.

Sachant que chacun possède un niveau de compétences différent, autant vous dire qu’à l’origine, je me suis un peu arraché les cheveux.

Je me suis donc appuyé sur une carte mentale au sein de laquelle j’ai posé tout ce qui constitue le blogging. La carte finale est un vrai panneau publicitaire en « 4 par 3 » ! Là, j’ai pris peur ^^

Il fallait ensuite regrouper le tout aussi logiquement que possible, éliminer le jargon inutile et se concentrer sur des termes qui soient audibles et compréhensibles par tout à chacun. En effet, avoir des clients béotiens en blogging et les noyer sous des tonnes de vocabulaire, c’est un coup à provoquer une vague de suicides. Ce n’est pas le but, j’aime mes clients, je leur souhaite de vivre longtemps et de connaitre la réussite qu’ils recherchent.

La question des compétences

Il fût également un point important. Même si je blogue depuis bientôt dix ans, même si je m’intéresse à tous les secteurs liés à mon activité, il n’en demeure pas moins que je ne peux être expert en tout.

La solution pour distribuer le meilleur contenu possible ? Faire à appel à mon réseau et ainsi offrir des compétences pointues et variées. Je me suis donc mis dans la peau du débutant et je suis parti interviewer des professionnels aguerris et reconnus pour leurs talents.

J’ai donc appris en créant ma propre formation. J’ai aussi noué de nouveaux contacts, élargis mes horizons, je me suis enrichi. Ce fut pour moi une agréable surprise.

Les clients disposent donc d’un large panel de professionnel, ce qui va tout à la fois enrichir leurs compétences, et élargir leurs horizons. Quand vous avez plus d’une dizaine de professionnels qui viennent vous transmettre une partie de leur savoir, vous ne pouvez que grandir.

Le parcours pédagogique

L’autre versant concerne l’aspect pédagogique. Un jour, un formateur m’as dit ceci : « Part toujours du principe qu’ils ne savent pas de quoi tu parles. Ce n’est pas injurieux, et cela va t’obliger à contextualiser, expliquer et mieux transmettre ».

C’est un peu comme le rapport que nous avons avec nos enfants. Si vous souhaitez faire passer un message à votre gosse, que faites-vous ? Bien souvent, nous nous plantons là, debout face au gamin. Nous courbons un peu le dos, et nous le dominons de toute notre grandeur.

Le gosse va se sentir écrasé. Sera-t-il pour autant plus réceptif ? Comprendra-t-il bien ce que nous souhaitons lui dire ? La plupart du temps, non. Il sera surtout écrasé par la crainte. La peur n’est pas un bon vecteur d’apprentissage.

L’astuce va nous demander un petit effort, mais produit des résultats fantastiques. Il suffit de descendre à son niveau pour lui parler les yeux dans les yeux. C’est une marque de respect, de considération. Nous cherchons plus à le dominer, nous le traitons d’égal à égal.

Et s’il faudra malgré tout recommencer plusieurs reprises, la relation est pacifiée, saine, et l’enfant pourra s’épanouir plus sereinement, car il recevra votre message avec plus de calme. Il sera bien plus réceptif.

Dans votre formation, c’est la même chose. N’écrasez pas vos élèves, ne vous vantez pas de vos réussites, ne soyez pas hautain et gardez toujours à l’esprit que ce qui est évident pour vous ne l’est pas pour vos clients, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils ont acheté votre formation.

Il va donc vous falloir adapter votre ton. Mais également créer une suite logique à vos modules, tout en faisant des rappels sur les compétences acquises.

La mise en ligne

Une fois vos vidéos prêtes, il faut mettre tout cela en ligne. La première idée, c’est WordPress. Fausse bonne idée. Monter un LMS (Learning Management System) avec un WP, c’est la galère. Je vous passe les détails techniques, mais clairement, ce n’est pas encore au point. Vos clients vont vous maudire.

Passer par des sites de créations de formations ? Ce n’est pas mieux. De ce que j’ai pu tester, je ne mettrais pas un seul de mes modules chez l’un ou l’autre. De plus, les tarifs sont totalement prohibitifs.

J’ai longtemps cherché, déménager, testé avant de trouve LA solution toute simple et évidente. Tellement évidente que j’en étais passé à côté.

Le forum. Le bon vieux forum des familles ! Alors ouais, ça ne vous pas rêver là de suite. Et pourtant, mes clients sur le Kodex sont ravis ! C’est simple, ordonné, rapide et tout est bien rangé à portée de clic.

Votre client arrive, et il toute sa formation à disposition. Sous chaque vidéo, il peut déposer un commentaire, tout le monde peut participer. Vous recevez les notifications des nouveaux messages.

Depuis que j’ai posé le Kodex sur son forum, il n’a plus bougé, et je n’ai que des retours positifs, tant sur le contenu (j’ai de super clients) que sur le contenant.

Un forum est nativement livré avec un système de droits très puissant. Ainsi, vous pouvez élaborer des stratégies d’accès complexes selon votre bon vouloir.

Enfin, vous pouvez librement créer des espaces de discussions, vous pouvez avoir une partie freemium et une premium, ce qui fonctionne assez bien pour attirer de nouveaux prospects, ou décider d’avoir un forum exclusivement réservé à vos clients. En gros, vous pouvez faire ce que vous souhaitez.

Vous avez besoin de réorganiser votre contenu ? Aucun souci ! La flexibilité, les forums connaissent. En quelques minutes, vous aurez renommé, ajouté, déplacé, tout cela avec une facilité déconcertante.

Certains forums sont livrés avec une couche sociale comme Invision Power Board ou Vbulletin, vos clients peuvent avoir un profil, des amis, etc… Pas franchement utile dans mon cas, mais dans d’autres formations, sait-on jamais.

Votre formation en ligne en conclusion

Le produit formation se vend bien, c’est indéniable. Il présente des atouts marketing non négligeables. Pour autant, vous vous devez de penser au confort de vos clients et à votre mission de formateur, mettre tout en œuvre pour maximiser les chances de réussite de vos clients.