blog-pro-qui-cartonne

Ou comment créer l’archétype du blog pro à deux sous

Je vous propose 10 conseils, plus 1 bonus, afin de créer votre blog pro sur des bases qui vont conduire droit dans le mur !

Croire que wordpress suffit

Aussi bon soit-il, ce logiciel reste un simple outil ! Il va vous appartenir de le faire vivre, d’y apporter du contenu, de l’optimiser, de le faire connaitre. Impliquez-vous !

Partir comme une balle !

Vous ouvrez votre blog, vous êtes comme un fou, une folle, les premières semaines sont merveilleuses, vous êtes chaud bouillant. Après cette période euphorique, c’est la cata’. Rien ne sert de partir à fond, surtout si c’est pour lâcher l’affaire dans deux mois.

Bloguer en dilettante

Un article par mois, au mieux, tous les quinze jours. Avec ça, vous n’irez pas loin, surtout si votre blog doit être votre activité première. L’apport de contenu régulier est important sur la durée. Motivez-vous !

Bloguer pour l’argent

Dans un bouquin, je lisais récemment que l’argent était un très mauvais moteur de motivation. Je partage pleinement cet avis. Bloguer pour partager, pour progresser, pour échanger, pour le fun, la passion, ce que vous voulez, mais pas pour l’argent.

Bloguer sans objectif

C’est une constante, la plupart des débutants se lancent sans trop savoir où ils vont, et comment ils vont y aller. Parfois, ça passe, souvent, ça casse. Définir des objectifs à court, moyen et long terme c’est se donner une chance durer.

Être impatient

Voici trois mois que vous êtes sur la brèche, et pourtant, la reconnaissance et la popularité tardent à venir. Ça vous étonne ? Moi pas. Le blogging est une course de fond, un vrai marathon, sans fin qui plus est. Armez-vous de patience !

Le dieu Google Analytics

Les stats ! L’outil favori. Combien de visiteurs aujourd’hui ? Ah, 32… Pas gagné, et le moral dans les chaussettes pour le reste de la journée. Apprenez à lire vos stats. Un chiffre brut, en soi, cela ne dit pas grand-chose. En revanche, confronté à d’autres analyses, c’est déjà mieux. D’où viennent vos visiteurs, est-ce que les actions menées sur les réseaux sont porteuses, combien de temps passé sur le site… Apprenez à lire vos stats.

Avoir peur de la technique

La technique, c’est comme lire, écrire, ça s’apprend ! Pour maîtriser votre outil, vous allez devoir mettre le nez dans la technique. Ajouter un plugin, le configurer, modifier un thème, ajouter, supprimer des widget, configurer un thème, faire des sauvegardes. N’ayez pas peur ! Prévoyez un site de test en local ou sur un domaine bidon, et faites des essais, des tests, cassez tout, recommencez, vous apprendrez !

Ne pas avoir de stratégie

Plus avant, je vous parlais d’objectifs. Qui dit objectifs, dit stratégie : Comment vais-je atteindre mes objectifs. Par quels moyens, quels chemins ? Quelles alliances liées avec quels partenaires pour avancer ?  Définissez un plan d’action, ça peut aider.

Restez seul

Quand on blogue, il est facile de se retrouver tout seul, sans même y prêter attention, un beau matin, on se rend compte que l’on passe ses journées devant l’écran, sans contact humain (téléphone, rendez-vous physique). Créer un réseau de connaissances autour de vous va être important, vital ! Psychiquement, il vous en fera grand bien, moralement, ça vous aidera à surpasser les coups de mous. Facebook, Twitter, Google +, c’est bien, mais c’est insuffisant. Le rapport humain est primordial.

Ne pas savoir quoi dire

Le blogueur est une sorte d’orateur, une personne qui parle, qui a des choses à dire. Aborder le blogging avec la trouille, ce n’est pas l’idéal pour vous mettre dans des conditions optimales. Vous allez aborder un sujet X ou Y au travers de votre site. Documentez-vous ! Prenez des notes, ayez un coup d’avance, voir deux, faites en sorte d’avoir une liste d’articles à rédiger qui soit toujours pleine. Profitez des jours ou vous êtes en verve pour écrire des brouillons d’avance. Vous ne devez pas vous retrouver devant une page blanche et vous demander ce que vous allez y mettre. Dominez votre sujet.

Le dernier qui parle a raison

En tant que débutant, vous êtes une cible. Même pour moi ! J’ai des services à vous vendre, du coaching, de la formation, un support technique, toute une panoplie de prestations dédiées à vous aider.

Mon but, c’est de vous les vendre. Votre but à vous, c’est d’avancer. Pour cela, soyez critique, informez-vous, recoupez les sources, les informations, ne croyez pas tout le monde sur parole.

Votre objectif est de faire de votre blog un business ? Ok ! Alors, soyez un vrai bon patron, tout de suite, et enquêtez sur un commerçant qui voudrait vous vendre un produit, méfiez-vous des messages merveilleux. Si l’erreur est humaine, si vous allez faire des erreurs, faites en sorte de minimiser ces impacts sur le rendement de votre activité. Votre but est de vous enrichir, pas d’enrichir le premier venu, malgré sa bonne gueule.

L’information est à portée de clic sur la toile, cherchez toutes les informations possibles avant un potentiel achat. La confiance ne s’achète pas, elle se travaille, se mérite. Apprenez les bons réflexes dès le début.