des mots pour entreprendre

Paroles de futurs entrepreneurs

Plus précisément, quels sont les 3 mots qui illustre le mieux pour vous, qui étiez sur le salon des Entrepreneurs, l’idée d’entreprendre.

Avec mon amie Angeline, telle est la question que nous avons posé à des créateurs d’entreprise dans les allées du salon des entrepreneurs à Paris ces 3 et 4 février.

Au secours, on me fait de la pub !

Ce qui nous a d’abord surpris, mais vraiment surpris, c’est le nombre de refus que nous avons essuyé. La chose était pourtant simple et utile. Nous étions avec un téléphone, 30 secondes de vidéo diffusée sur Twitter, via le compte officiel du salon. Pour un jeune entrepreneur, voilà de quoi s’offrir un petit coup de projecteur bien sympathique !

Quand on sait que d’ici quelques mois ces créateurs vont se demander comment faire connaitre leur entreprise, il y a de quoi être étonné devant tel refus.

Certes, l’exercice vidéo, à l’improviste qui plus est peut décontenancer. Saupoudrez d’une dose de timidité, et vous avez là tout ce qu’il peut pour courir se planquer en mode « Au secours, on m’interview !! »

Twitter…. touiquoi ???

Nous avons également étonné par le nombre de personnes n’étant pas connecté sur Twitter. Si je sais bien qu’il existe un fossé entre celles et ceux travaillant dans l’univers du digital et la majorité des entrepreneurs, le vivre d’aussi prêt, c’est surprenant.

Se rendre sur un tel salon, ignorer Twitter, c’est un peu se promener seul dans le désert. Twitter permet d’être connecté en direct avec les informations du salon, il peut aussi vous permettre de rencontrer d’autres personnes.

Pour ma part, j’ai eu l’occasion de pouvoir faire la connaissance de plusieurs personnes par ce biais. Discuter, échanger, c’est toujours positif, cela permet de savoir comment d’autres personnes procèdent pour faire avancer leur projet, cela permet aussi d’avoir des retours d’expériences divers et variés, et enfin, cela permet de vous situer.

Les trois mots que j’ai choisi

  1. Galère, parce qu’il y a toujours des galères sur la route
  2. Plaisir, parce qu’entreprendre, c’est de la joie, de la liberté, et le plaisir d’y arriver !
  3. Ténacité, parce qu’il ne faut rien lâcher, jamais

Ceci étant, nous avons finalement réussi à vous dégoter plusieurs profils divers, variés, sympathiques, frais !