Bien choisir un thème WordPress

Vitesse de chargement, fonctionnalités, qualité du codes, choisir son thème WordPress peut parfois tourner au cauchemar, voici comment vous y retrouver

Choisir un thème pour son site, c’est rigolo, mais c’est surtout très important, pour votre image, pour le confort de vos visiteurs. Comment choisir ? Comment ne pas se gourer ? Voici quelques pistes.

De prime abord, qu’allez-vous faire ? Foncer tête baissée sur le premier site qui vend du thème WordPress, vous balader dessus pendant un moment, puis, acheter votre thème. Et deux semaines plus tard, bah, finalement, c’est pas le bon thème. Allez, on recommence.

Ce schéma peut se répéter un bon nombre de fois. A force, vous allez y laisser un joli paquet de dollars. Alors, comment pourriez-vous réduire le choix final ? En partant d’un papier et d’un crayon.

Pense pas bête !

Vous cherchez un thème qui sache s’adapter à diverses demandes ? Essayez Enfold

Dernièrement, je parlais avec un client dont le nom de sa boite comporte le mot « Evasion ». Hors, quand j’arrive sur son site, je vois 5 ou 6 blocs verticaux, qui me font de suite penser à des barreaux de prison, et le tout est en noir et blanc. Evasion oui… Le visiteur s’évade de son site.

Alors, comment faire pour trouver un thème en rapport avec son activité ?

En listant tous les mots qui lui viennent à l’esprit quand il pense « évasion ». Puis, chercher des mots adjacents à cette première liste. Une fois cela fait, regrouper les mots par idées. Puis resserrer encore l’étau en regroupant les idées entre elles.

A un moment, il ne restera que 4 ou 5 idées fortes. A partir de là, quelles seraient les couleurs que l’on pourrait y associer ? Nous allons prendre chaque idée et y associer une couleur. Il faudra ensuite regarder celle qui se marient le mieux.

Mon conseil : ne transformez pas votre site en arc en ciel. Deux couleurs suffisent : une couleur forte, dominante, qui donnera le ton du site, et une pour souligner (lien, gras, etc…)

Vous pourriez partir en vous basant sur la signification des couleurs, oui. Mais mauvaise idée. Parce que ce n’est pas à vous de fondre dans une signification chromique. La rouge, la vie, l’amour, la colère ? Donc, si votre site ne parle ni de cul, de sentiments, de colère, vous ne pourriez pas l’utiliser ? Bonne blague tiens.

Ce qui doit prédominer dans le choix de votre thème, c’est ce que votre site doit dégager. Et pour savoir ce qu’il doit dégager, je viens de vous donner une petite astuce. Alors, certes, elle va vous demander du temps. En général, une bonne semaine en bossant une heure par jour.

Au bout du compte, ce temps investis sera du temps de gagner pour l’avenir. D’une parce que votre recherche sera plus efficiente, et de deux, parce votre choix à de meilleure chance d’être un bon choix.

Revenons-en tout de même aux fondamentaux quelques instants.

Qu’est-ce qu’un site ?

En premier lieu, c’est un ensemble de contenu, classés, triés, rangés, architecturé de façon à présenter un ensemble cohérent, du moins, dans l’absolu. Votre site, c’est avant tout cela. Du contenu.

Votre site, c’est aussi vous, votre identité, ou celle de votre entreprise. Dans le second cas, pour peu que vous ayez déjà du matériel de communication, vous avez déjà votre charte graphique, donc, vous savez quelles sont vos couleurs. Ce qui n’est pas rien !

Dans le cas d’un auto-entrepreneur, la charte n’étant pas toujours une priorité, le choix des couleurs reste à définir. C’est ici que votre propre identité peut vous aider. Votre entreprise, c’est vous, et vous seul. Elle vous ressemble, vous visez avec au quotidien, le jour, la nuit, le week-end. Le choix du thème peut (doit ?) être l’occasion de démontrer cette symbiose entre vous et votre projet professionnel.

Valoriser le contenu

Tout comme vous, j’ai passé bien du temps à chercher, tester, et j’ai investi pas mal d’argent dans la recherche du bon thème.

En ce qui me concerne, les choses se sont arrangées quand j’ai commencé à comprendre que ce ne sont pas les artifices et autres gadget qui font la qualité d’un thème, mais le contenu en premier lieu et la page qui présente vos billets !

Si l’on regarde un peu, sur quelle page les visiteurs sont le plus présents ? Les articles ! Il faut que cette page-là soit nickel ! Hors de question qu’elle soit chargée, bancale, moche, lourde, difficile à lire.

Dans votre thème, cette page est le fichier single.php. Voici donc un bon point de départ, allez voir à quoi ressemble un billet sur le thème que vous ciblé.

Mon conseil : vérifier que les billets sont lisibles, que vous avez le choix des typos, que le texte soit aéré et agréable à lire.

La page d’accueil

L’autre page la plus visité demeure l’éternel page d’accueil. En ce qui me concerne, j’aime qu’elle soit flexible, comprenez que j’aime pouvoir en faire ce que je veux, comme par exemple supprimer les sidebar, l’entête du site, créer divers blocs de contenus, etc…

L’objectif étant d’avoir une page qui soit la mienne, et même si j’utilise un template, je veux pouvoir personnaliser à minima sans être obligé de rentrer dans le code.

Mon conseil : regardez si le template embarque un page builder, c’est très pratique pour créer des mises en pages complexes et percutantes.

Retour sur le contenu

Je vous en parlais en introduction, et ce n’était pas un hasard, le contenu est le cœur de votre site. C’est votre trésor, votre diamant.

Et si votre choix découlait du contenu ? Vous allez me dire que vous n’avez pas encore écrit une ligne car votre site est en cours de création ? Je vais vous répondre que vous allez faire une bêtise !

Avant même de penser au thème, vous devriez au moins posséder une dizaine d’articles prêts à être publiés. Ça, c’est la première chose.

Ensuite, en lisant ces billets, quelles couleurs pourriez-vous mettre sur chacun ? Drôle de question. Pas tant que cela, un billet technique peut-être bleu, ou vert, une humeur peut-être rouge, orangé, et ainsi de suite. En faisant ensuite le tri, vous obtiendrez deux à trois couleurs. Voilà également une piste à utiliser.

Prenons également le thème du site. L’univers de la cuisine n’est pas le même que celui de l’high tech. La façon dont vous allez présenter le contenu à vos lecteurs pourra varier.

Et qui dit information, dit contenu. Quelles sont vos rubriques fortes ? Que souhaitez-vous valoriser ? Des services, des produits, vous avez un site d’entreprise, une boutique en ligne, un site pour vous « brander », un blog personnel, etc… Chaque type de site doit être traité avec ses propres spécificités.

Mon conseil : l’architecture du site doit être claire, ce n’est pas le thème qui doit dicter le contenu, mais le contenu qui doit dicter la loi.

Côté technique

Compliqué de savoir réellement ce qu’un thème a dans le ventre avant de l’avoir testé. En effet, malgré la masse d’informations que les créateurs peuvent vous donner, vous ne pourrez pas évaluer les risques d’incompatibilité avec vos plugins par exemple.

En effet, les thèmes premium embarquent de plus en plus un nombre conséquent de fonctionnalités, donc, de plugins, ces derniers n’étant parfois pas compatibles avec d’autres.

De plus, dans certains cas, le thème embarque tout un tas de fonctions dont vous n’aurez pas l’utilité, il faudra donc allez fouiller dans le code sources, souvent le functions.php du thème, pour aller désactiver ces quelques fonctions.

Mon conseil : évitez les thèmes qui embarquent des plugins dont vous n’auriez pas besoin, qui proposent également des custom post type qui vous seraient inutiles.

Conclusion

Choisir un thème ne doit pas se faire uniquement sur l’aspect visuel. A mon sens, le choix doit venir d’abord du contenu. Enfin, tant que vous n’aurez pas testé le thème réellement, il vous sera difficile de savoir si oui non c’est le bon. Prévoyez donc un budget capable d’engloutir deux à trois thèmes.

Enfin, prenez le temps de la décision, et ne négligez pas le travail préparatoire à la recherche, ce sera un gain de temps précieux.