La performance sauce web

La crème du web pour performer sur la toile, live from Genêve

De mon envoyé (très vraiment) spécial, Pascal Barriere, consultant SEO à Toulon et adepte du content Marketing.

Article rédigé par Pascal Barrière

Article rédigé par Pascal Barrière

Pour ceux qui n’ont pas vécu l’évènement PERFORMANCE WEB qui s’est déroulé le 20 mai à Genève, je vous conseille fortement de lire ceci pour capter quelques bribes de ce qui a été pour moi l’un des meilleurs évents SEO / SEM.

OK j’avoue, j’en pas fait non plus des tonnes d’évènements, mais pour avoir passé ces 48H avec quelques-uns des 20 meilleurs SEO de France, je peux vous garantir que le sentiment de « perfect event »  était partagé !

Non seulement je vais vous faire un retour ultra complet sur l’évènement, mais je vais aussi vous apprendre à profiter, vous aussi, comme il se doit de vos prochaines conférences.

Alors, installez-vous tranquillement, prenez un café, une clope, et c’est parti pour ce que sera un article de référencement sur Performance Web 2016 (et les évents en général) !

LES PRÉLIMINAIRES

Eh oui un rendez-vous pareil, ça se déguste, ça se vit à fond, surtout dans une ville comme Genève…. Imaginez que ce moment soit comme une nouvelle femme que vous vous apprêtez à découvrir. D’abord on fait connaissance, parce que sans ces « préliminaires » rien ne fonctionne. Il y a comme un gout de « trop peu ».

C’est mon premier conseil : faites savoir à vos copains de Twitter que vous y serez, préparez la rencontre physique avec ceux qui y seront aussi. Ne zappez pas une opportunité pareille de mettre des visages les noms que vous retwettez à longueur de journée !

Pour ma part c’est ce que j’ai fait, quelques tweets bien placés pour faire savoir aux confrères que je serais à Genève le 20 mai pour Performance Web. Qu’il fallait absolument se voir, partager  une mousse ensemble, bref la vraie vie sans ordinateurs interposés ! C’est aussi un bon moyen de promouvoir l’évent, vous faire connaitre des organisateurs et montrer votre joie d’être actif et non passif.

LE TEMPS C’EST DE L ARGENT

Vous pensez sérieusement arriver le matin et repartir le soir ? Qu’un super évènement comme ça ne dur que le temps des conférences et basta ? Franchement, quand vous rencontrez une jolie fille et l’invitez au resto, c’est quoi le mieux, le resto ? Ou l’apéro et la nuit torride qui va avec

Et bien préparer un déplacement pour une journée de conférences, c’est pareil : prévoyez large, arrivez la veille en fin d’après-midi, et repartez le lendemain pas trop tôt … promis vous ne serez pas déçu !

Pour Genève, j’ai pris le train la veille à 12H45, départ de Toulon direction la SUISSE et je suis rentré le samedi matin.

AVANT L’ACTE ON FAIT CONNAISSANCE

Voilà je suis arrivé à bon port, coup de bol, j’ai eu l’occasion de rencontrer Paul Sanchez à Shake mardi dernier sur Aix en Provence, du coup on s’est retrouvé à la sortie du train et c’était parti pour 30 minutes de discussion SEO dans un taxi bien trop lent et bien trop cher !!!

L’heure du BEFORE a sonné, les voilà nos préliminaires : Le level grimpe en flèche, Julien Jimenez, Laurent Bourrelly, Romain Bellet (yooda), Jean François Loup, julien Deneuville, Patrick Chareyre (orga), Yannick Bouvard (Yeca), Sandrine Bertrand (Korleon), Nathalia (semrush FR), Zineb Ait, Sylvain Peyronnet, Christian Meline .. Et j’en oublie surement un paquet tellement y avait du GROS SKILL !!!

Il est là le vrai challenge d’une bonne organisation ! Et Patrick à réussi un tour de maitre en nous amenant dans un superbe restaurant qui nous attendait avec des « munitions » et pas des moindres !

2 h de discussions intenses, de partage de vie, de boulot, de premiers contacts, de « qui a la plus grosse », de killer stratégies et de merveilleux vins ….

Donc le conseil que je vous donne c’est d’être au bon endroit au bon moment avec les bonnes personnes ! Ce n’est pas donné à tout le monde puisque le SEO reste un milieu assez fermé, mais si l’occasion se présente FONCEZ ET NE VOUS ARRÊTEZ PAS !!!!

LE PREMIER ORGASME

Au bout d’un moment le comité se restreint, beaucoup vont se coucher pour être en forme le lendemain. D’autre vous finir autour d’un burger.

Les langues de délient !

Les premiers bons « tips » arrivent suite à une discussion très intéressante entre Korleon et Zineb autour de l’index « primaire » et « secondaire » j’en dirais pas plus ça ce sont des discussions qui se vivent et ne peuvent se raconter…

Couché 2H du matin, faut être en forme pour les conférences qui commencent le lendemain vers 9H …

LEVER DE RIDEAU C’EST PARTI POUR LES CONFÉRENCES

SEO FACTORS par YANNICK BOUVARD

L’ouverture des plénières est faite par Yannick qui nous parle du sondage SEO FACTORS auquel ont participé tous les plus grands SEO de France. On prend la même et on recommence, le résultat est sans appel RIEN n’a changé entre 2015 et 2016 :

  • La qualité des liens Dofollow est le premier critère de SEO
  • Le mot clé dans le titre est le second
  • Le contenu ORIGINAL vient en 3
  • L’ancre des liens en 4
  • Et on finit par l’autorité du NDD, son historique, son jus.

Je vous laisse quand même retrouver les quelques surprises sur le site SEO FACTORS.

http://www.seo-factors.com/

http://fr.slideshare.net/yecayeca/seo-factors-2016-les-rsultats

SEO / SEA AMIS OU ENEMIS par Vincent Lehmann

Première vraie conférence, déjà de très très très grosse qualité ! ça commence gentiment avec les avantages et inconvénients du SEO et du SEA, les bases sont là :

  • Le SEO est plus intéressant à long terme, sur des requêtes chères en CPC et surtout il dépend d’une démarche active, donc on a plus de chance de transformer. Par contre c’est long et suivant la thématique il peut y avoir des gros concurrents indétrônables.
  • Le SEA est top pour du ponctuel, pour attaquer une multitude de mots clés et gérer parfaitement son budget. Par contre ça peut vite couter cher et on est jamais sur de ce que google et Facebook nous réservent, être en perfusion constante c’est toujours dangereux …

Aller un TIP : Vous pouvez poser vos pubs SEA sur les mots clés de branding des concurrents, mais vous n’avez pas le droit d’utiliser leurs noms dans vos annonces. Je pense qu’il faudrait bien éclaircir ce point puisque la grande distribution ne se gêne pas dans ses pubs à la télévision.

Voir les slides de la conférence de Vincent Lehmann

 

WEB ANALYTICS par Sabine Dufaux

La seconde conférence nous parle de web Analytics, et franchement c’était super bien ! J’y ai appris une multitude de choses et ça m’a donné envie de jeter tous mes comptes Analytics aux chi***tes et de mettre des objectifs / trackers PARTOUT !

La clé c’est de diviser pour mieux régner. Le travail sur Analytics se fait en 3 phases :

  • Conception (aligner sur la stratégie de l’entreprise, les KPIS)
  • Mesurer (faire des tests, parfaire ses titres, simplifier la lecture)
  • Analyser (analyse des data, faire des recommandations, passer à l’action)

Voici en bonus quelques trackers à faire sur chacun de vos clients :

  • Abandon panier
  • Entonnoirs de conversion
  • Recherche on site
  • Clic sur liens sociaux
  • Lecture des médias
  • Zones de chaleur (vive Yandex)

Voir les slides de la conférence de Sabine Dufaux

 

DEEP LEARNING par Sylvain Peyronnet

Les conférences de Sylvain Peyronnet sont toujours des moments que j’attends avec impatience, déjà parce que c’est quelqu’un que j’apprécie beaucoup, mais surtout parce que j’en prends plein la tête à chaque fois, et je crois que j’adore ça !

En gros Sylvain nous lâche qu’avec le deep learning, même les ingénieurs des moteurs ne seront plus comment fonctionne leur propre robot.

Pour les SEO ça sera une complexité de plus, car chaque action ne sera qu’une rustine qui risquera de sauter dans un futur très proche.

L’apprentissage automatique demande obligatoirement une vérification manuelle, car sans limites l’algorithme utilisera toutes les features sans se soucier de la qualité des résultats.

Si vous voulez faire connaissance avec Sylvain le prochain RDV c’est QUE DU WEB à Deauville, et ça risque d’être encore un évènement de fou furieux (J’y serais !!!)

Slides de Sylvain bientôt disponibles

 

LA SÉCURITÉ et la vie privée par Stephane Koch

Voilà une conférence que je n’attendais pas, je pensais gérer plutôt bien ma sécurité, et boom, y a un gars comme Stephane Koch, qui te raconte comment il a été acheté une dizaine de cartes mémoire chez Cash Converters pour en extraire tous les contenus…

Surprise : des documents confidentiels, des photos de nues, des vidéos…

Stephane a dit quelque chose de très vrai : Internet et les réseaux sociaux, c’est la vraie vie, ça peut vous tuer en moins de 2 minutes !

Passé les réseaux sociaux, Stéphane nous raconte l’histoire d’un hôpital qui s’est mangé un rançonware ! Plusieurs jours sans informatique, 900 patients transférés, les opérations ont étés annulées ! Vous imaginez l’impact ? On parle de plusieurs millions d’euros … Résultats : ils ont payé les 20 000 dollars de rançon.

La conclusion : utilisez des logiciels de cryptage et génération de password (genre lastpass), faites des conteneurs sécurisés (voir Drivecrypt) et surtout utilisez toujours la double vérification sur vos comptes sensibles !

Voir les slides de la conférence de Stephane Koch

 

ANALYSE DE LA CONCURRENCE par Kevin Richard

J’attendais beaucoup de cette conférence de Kevin Richard, déjà c’était la première fois que je le rencontrais (une personne forte sympathique !) et surtout je voulais voir comment il allait s’en sortir pour faire une conférence SEO sans tomber dans le « commercial » pour SEOBSERVER.

Challenge réussi grâce à du concret, des exemples précis et documentés, un vrai mix entre les data Majestic, SemRush, Yooda insight et bien sûr SEOBSERVER.

Ce n’est pas si complexe en fait d’analyser sa concurrence : Il faut savoir lire les outils et repérer ce qui marche de ce qui ne fonctionne pas. On peut vite voir ou il n’y a pas de place pour nous, et/ou il y a des opportunités pour prendre des visites qualitatives.

Les points clés :

  • Soit tu mets tout dans un seul très gros KW et bon courage
  • Soit tu choisis de chopper toutes les « petites opportunités » de niche pour multiplier les sources de trafic.
  • Avec un bel exemple sur les poussettes, on a pu voir que les BL ne font pas tout, un bon gros site de contenu ça RANK. Surtout s’il est poussé par un petit réseau de 30 sites J

bref comme l’a si bien dit Kevin : GAME OVER !!!!

Slide de Kevin bientôt disponibles

 

EMAILING par Nicolas Pittet

Franchement, je ne vais pas vous mentir, mais pendant cette conférence j’étais dehors avec les copains à parler SEO, c’est à ce moment là que j’ai fais la connaissance de DOEURF (Fred Bobet), qui, comme par hasard est originaire du même village Jurassien que mon associé, super rencontre !

Idem, qui vois-je ? Benoit Chevillot, développeur de malade qui a juste créé le module BOMBYX4WP avec Laurent Bourrelly (Module de Cocon sémantique pour wordpress). Franchement ces mecs sont au top de la sympathie et du partage, c’est un régal de discuter avec eux.

Bon, revenons à la conf EMAILING. Après les discussions je n’ai retenu qu’une chose : L’emailing c’est un truc super moderne planqué derrière l’image d’une méthode du moyen âge.

Si il y en a qui veulent ajouter une description à cette conf, merci d’envoyer un mail à Stephane !

Les slides de Nicolas seront bientôt disponibles

 

AUDIT DE SITE PAR LA TEAM KORLEON BIZ

Alors non Korleon ce n’est pas le nom d’un parrain de la mafia italienne qui vient pour récolter ses dollars J C’est une des agences SEO françaises qui a connu la plus belle progression de CA ces 2 dernières années !

Aux commandes c’est Julien Jimenez, un serial linker de 28 ans, et à ses côté il y avait la charmante Sandrine, experte SEO dont les connaissances font 1000 fois sa taille !

C’était une conférence un peu moins « user case » que les autres, mais tout aussi intéressante.

Pour moi cette conf était une mine d’or pour les webmasters souhaitant intégrer des bases SEO dès la conception d’un site (en amont).

Que vous dire à part vous faire une mini-liste des points essentiels à checker :

  • Rapidité du site
  • xml
  • Utiliser les données structurées
  • Crawler son site et vérifier
  • Qualité et antériorité du nom de domaine
  • Vérifier l’indexation
  • txt
  • Analyse de log
  • Qualité du contenu (éviter le duplicate, les pages vides)
  • Attention au contenu volé et dupliqué (Kill dupplicate)
  • Vérifier les entêtes (404, 301, 302 …)
  • Maillage interne intelligent (Cocon.se)
  • Vérifier le code, pas de css et js en injection !
  • Du H1 au H6 !
  • La balise title et description
  • Attention au exif des images, au alt et au POID !
  • Version mobile, y aller proprement avec une bonne réflexion
  • Vérification du net linking

Retrouvez toute la caisse à outil de l’audit sur ce pdf fourni par Korleon :

http://www.korleon-biz.com/Conf/Performanceweb-20-05-16.pdf

Bref Korleon c’est une équipe de tueurs, si ce n’est que ça ne boit pas assez d’alcool à mon sens !

Voir les slides de la présentation de Korleon Biz

 

LES 5 PRIORITÉS GOOGLE POUR 2016 par Zineb Ait

OK, comment dire… Autant j’ai adoré la soirée passée en compagnie de Zineb, autant j’ai eu du mal avec cette conférence, comme toutes les interventions de Google on est dans le sous-entendu, dans le  « j’en dis pas trop » et c’est dommage.

Arriver et nous dire que l’avenir c’est le mobile, sérieuxOn en est vraiment là ? Google vous avez raté la conférence de Sylvain sur le deep learning ou quoi ???

Alors je vais lire entre les lignes : quand Zineb dit « rich snippets » dix fois de suite, et que le slide indique « laissez vos utilisateurs trouvez les infos dans Google » ça veut dire

« filez-nous vos contenus, triez-les pour nous, comme ça on s’en servira pour que l’utilisateur ne sorte pas de Google, on n’est pas là pour vous amener du trafic, mais bien pour faire du CA ».

Il y a eu deux passages intéressants : le premier sur les app mobiles et l’indexation des App, il y a un vrai challenge sur cette partie, il faut le bosser comme le SEO d’un site, surtout que Google est capable de référencer le contenu d’une application !

L’autre sur la sécurité, Google dit « sécurisez vos sites », mais ne sera jamais en mesure de le faire à votre place, parfois HTTPS n’est pas la solution ultime, mettre un HTTPS sur une passoire ne vous sauvera pas ! Pire, suite à une question du public on met le doigt sur le fait qu’à cause d’un HTTPS, c’est clairement plus compliqué de traquer et déceler les failles / pirates.

En fin de conférence nous avons eu deux surprises :

  • J’ai posé la question de l’intelligence artificielle du fait qu’elle n’en parle pas et savoir ou on va sur le sujet, Zineb m’a répondu « rich snippet» (sisi, belle esquive)
  • Une question web a été posée sur l’obfuscation de lien et le fait de faire du PR Sculting pour le SEO, la réponse a été vraiment surprenante : « Utilisez le Nofollow sur vos liens internes» …. Je vous laisse faire vos conclusions, mais on s’est regardé avec Doeurf et on s’est dit « WTF » !!!

Les slides de la présentation ne seront pas mis à disposition

RÉINVENTER LES PME

Je sens que je vais encore me faire taper sur les doigts, mais je n’ai pas suivi la conférence de Blaise Raimondin. C’est tout le problème (ou le bénéfice) des pauses des évènements comme Performance Web : à la pause on prend des cafés et tape la causette.

Sauf que 15 Minutes pour un sujet de fond c’est très court, et je me suis laissé emporté par une conversation très intéressante avec Julien Ringard de Digimood (Vous le connaissez c’est l’un des auteurs du livre « ce que Google veut » ) accompagné par Benoit Chevillot.

Pendant ce temps là il y avait Laurent Bourrelly, Julien Jimenez et Romain Bellet qui faisait du Podcast au soleil de Genève (prochainement disponible sur le site de Laurent).

Donc, la même que pour la conférence Emailing, si quelqu’un souhaites ajouter sa description de cette conférence, qu’il s’annonce !

Les slides de Blaise seront bientôt disponibles

COMMENT ÊTRE EN PREMIÈRE PAGE DE GOOGLE par Paul Sanchez

Attention, planquez les enfants, rangez vos femmes, sortez les Googlers, c’est Paul Sanchez qui entre en scène !

Et bon Dieu qu’il le fait bien !

Vous connaissez le terme « reverse engineering » ? Et bien si on l’applique à la conférence de Paul ça donne « Comment ne PAS être premier sur Google » : voilà le point de départ de cette conférence !

On parle de technique, et Paul a raison : Les gars avant de vouloir faire un truc de fou en AngularJS vérifiez l’interprétation de Google, parce que c’est pas joli joli !

Paul, quand il expose, il raconte, il donne des exemples, il étaye, il lâche tout, et c’est là la vraie force de son intervention !

On retiendra :

  • Ne balancez pas vos urls spammy sur le forum webmaster de Google, c’est le meilleur moyen de faire sauter tout votre réseau 😀
  • « Si vous ne savez pas faire du lien à la main, achetez-les ! » (voir rocket link)
  • Prenez contact avec les blogueurs locaux
  • Multipliez vos sites sur des sujets connexes
  • Ne vous faites pas chopper !

J’espère que les autres participants ont autant aimé l’intervention de Paul que moi, parce que franchement c’était « lourd de bon sens » !

Les slides de Paul seront bientôt disponibles

 

ET AVEC VOTRE COCON SÉMANTIQUE, JE VOUS SERS DES META MOTS  … Laurent Bourrelly et Christian Meline

Aaaaa une intervention de la Rockstar du SEO c’est toujours un évènement en soi. En général c’est freestyle, des fois ça plante, et souvent ça fait mouche !

Mais si tu y mets un Christian Méline, qui est l’un des conférenciers les moins compréhensibles du monde du SEO, ça donne du fil à retorde aux esprits les plus tordus…

Alors que franchement, c’est pourtant simplissime :

  • Le cocon c’est l’attirance des pages entre elles et le cloisonnement des pages mères / filles thématiques pour faire ranker une page de transformation.
  • Les métas mots c’est l’attirance des mots entre eux pour faire ranker une page sur un sujet donné grâce à « l’empreinte » ou « l’odeur ».

L’exemple donné par Christian est parfait : si on veut être 1er sur « fleurs rouge et blanches » on va créer une attirance avec des mots connexes comme « roses, amour, mariage, livraison ».

Laurent aime appeler ceci « l’odeur de la serp », cela signifie que tu es légitime pour ranker sur cette requête, car ton champ sémantique est parfait (pour celle-ci).

Quand plusieurs pages avec une odeur proche sont liées, on appelle cela le « glissement sémantique ». On peut ainsi créer son cocon sémantique en fonction des affinités sémantiques des pages, et là en général c’est le jackpot !

Mon avis est faussé sur cette conférence, car j’y suis parfaitement dans mon élément. Je travaille en cocon sémantique depuis un moment et j’ai pris le temps de bien comprendre les méta-mots. J’ai bien peur par contre qu’elle ait été un peu « chiante » pour les non-initiés. J’ai vu quelques personnes partir par manque de proximité avec le sujet malgré l’effort de traduction de langage de Laurent Bourrelly.

Soyons clair : Le cocon associé au méta-mots c’est la bombe atomique du SEO qui n’aime pas faire du linking !

Voir les slides de Christian et Laurent

DES DESSINS EN LIVE

Un point super sympa, un dessinateur était présent sur place et a fait de croquis de chaque intervenant. En voici quelques uns !

 

EN DESSERT UN AFTER DE FOLIE !!!

Comme la veille, Patrick nous avait réservé un After de malade mental ! Cocktail apéro, très bon vin, terrasse au soleil … Le lieu était juste parfait !

C’est vraiment le moment on l’on peut parler sans réserve avec les conférenciers ! Et franchement ça vaut toutes les conférences du monde, on a parlé Politique sociétale avec Christian Méline, sécurité et vie privée avec Stephane Koch.

Après 1 heure de discussion place au repas, très bon moment avec du monde puisque nous étions encore 53 personnes !!

J’en ai profité pour manger avec Sylvain Peyronnet, nous avons pu parler de Qwant et de publicité prédictive… Miam !!!

Nous avons tous fini au bar ou nous avons épilogué longuement sur les défaillances de Google avec Laurent Bourrelly et Doeurf… La suite ? Je vous mentirais si je disais que je me souviens de tout…

Si vous n’êtes pas encore mort, vous pouvez reprendre votre souffle et une vie normale ! ((: 

Cet article "Performance Web 2016 – Genêve" a été publié par Stephane Briot