Annie, Au Four et au Clavier

J’ai démarré par un blog voyage en 2005, en déménageant à Tahiti. Retour à Bordeaux en 2009, rien à montrer et déprime : refuge dans la bouffe… donc création d’un blog cuisine ! retour à Tahiti en 2013, les 2 blogs poursuivent leur route doucement. Et je me prends au jeu, j’essaie de me perfectionner, de penser référencement, qualité des textes et photos pour enfin migrer vers de vrais blogs WP, grâce aux cours du K 😉

Côté difficulté, j’ai eu du mal à être réguliere, tenir sur la distance même sans commentaire. Admettre qu’on ne choisit pas qui lit. Découvrir à une réflexion de ton pote qu’il sait tout de ta vie (je racontais mes voyages, mes anecdotes d’expatriée), mais n’est jamais intervenu, avec le sentiment inconfortable d’avoir été regardée par le trou de la serrure.

Tenir bon face aux “tu n’as rien d’autre à faire ?”. Dans mon entourage familial ou amical IRL, personne n’a de blog, ni ne participe aux réseaux sociaux. Je n’ai aucune solution. De fait, je suis assez fière de bloguer, même irrégulièrement maintenant, depuis 10 ans ! ne pas avoir lâché vraiment 😉 Et être fière d’avoir oublié mon âge (la soixantaine) parmi les blogueurs et autres geeks !

Quand je regarde la blogoshpère, je ne sens pas vraiment à l’aise à cause

  • de mes déménagements. A Tahiti c’est bien pour le blog voyage, moins bien pour le blog bouffe.
  • de mon éloignement => pas de rencontre blogueurs. En vrai, j’aimerais bien écrire pour des sites de voyages, des agences, etc… mais je ne sais pas comment le leur dire 😉 à ce jour elles se contentent de me piquer les photos :/
  • de mon âge. Suis quand même un peu beaucoup larguée question technique… J’essaie de suivre, mais que d’efforts.. 😉

Ou alors, c’est que je suis trop modeste 😉 se sentir légitime, comme tu dis dans le cours… j’y travaille, j’y travaille… il serait temps 😉

Je crois que pour réussir dans le blogging, il faut être tenace, savoir se faire plaisir, ne pas être trop naïf non plus, être organisé, ne pas se disperser, et avoir une autre vie ailleurs pour échanger, observer ce qui s’y passe, et…. reprendre des forces !

Bloguer m’a fait rencontrer des gens, en virtuel et après en réel, que je n’aurais jamais croisés autrement ! et certains sont devenus des amis. Des vrais amis. Je rêve de prendre un pot avec ceux que je n’ai toujours pas rencontré IRL mais que je croise dans la blogosphère depuis 10 ans !
Il y a 10 ans, on m’a pris pour une folle, et je ne regrette pas un seul instant d’avoir osé. Voilà le grand mot : OSER !

Vous pouvez visiter le blog de Annie en cliquant ici