le blog est mort

Oui, c’est mort, et en plus c’est ringard

Ah le blog, cet outil pour puceaux et pucelles en rut, pour passionnés introvertis, pour cuisinier raté, pour…. Bref, pour tous ces pauvres gens en manque de « gloire », le blog, donc, est mort. Paix à son âme.

Alors comme ça, vous voulez créer un blog ? Non ! Mais sérieux, c’est hasbeen. Le blog est mort ! Depuis le temps que l’on attendait cela. Les réseaux sociaux devaient l’enterrer une bonne fois toutes. Bon, raté. Les réseaux sociaux ont loupé leur cible. Au lieu de fracasser définitivement la bête, ils ont renforcé sa présence.

En effet, un topic Facebook, c’est bien, mais ça disparait vite dans l’océan bleu de tonton Marko, quant à un tweet, 140 caractères, c’est un peu léger, et ça disparait encore plus vite dans la cacophonie des gazouillis.

Mais soyons rassurés ! Voici le nouvel internet qui se pointe, et avec lui, juré craché, le blog va rendre son dernier souffle.

Cette fois-ci, c’est Frédéric Cavazza qui annonce la prophétie. Et c’est plutôt censé. Les moyens de communication se sont multipliés, et cela va continuer.

  • Médias Sociaux
  • Application mobile
  • Chatbot
  • Assistant personnel
  • Environnement 3D

Tout est bien en place pour faire disparaitre le bon vieux site web ou blog. L’article de Frédéric est, comme toujours chez lui, bien étayé.

Le blog est (encore) mort

Cependant, j’y voie un petit bémol. Déjà, pour ce qui est de la 3D, on n’y est pas encore. Il va encore falloir quelques années pour que cette technologie soit vraiment à la disposition de tout à chacun, et à ce jour, rien ne dit que toutes les entreprises du monde vont se ruer dessus pour communiquer.

Idem pour les applications mobiles, les chabots, les réseaux sociaux. D’ailleurs, on le voit bien avec les réseaux sociaux, bien des entreprises s’en passent, au grand dam des influenceurs et autres gourous du domaine.

Que cela soit Snapchat ou les chabots, ce n’est pas cela qui va changer le mode de communication des petites et moyennes entreprises qui se passe très bien du web tel que les experts le définissent actuellement.

Que voulez-vous, ces gens-là imaginent assez mal le monde tourner sans leur discipline. Aussi, tout est bon pour essayer de vous convaincre d’être présent sur les réseaux. Parce que les réseaux, c’est important. Nous pourrions disserter sur le bienfondé de cette vision, mais pour faire court, disons que oui, et disons… que non. A voir au cas par cas.

Il en va de même pour les applications mobiles. Dépenser des milliers d’euros dans une application quand on n’a pas un vrai service à offrir pour accompagner l’appli en question, à quoi ça sert.

Pour faire simple, d’un côté, comme de l’autre, il est possible de poser des arguments tangibles et recevables sur la table. Ce qui fera la différence ? Le budget, comme toujours. Et la capacité à créer du contenu, comme toujours.

Hey, vous saviez que le blog est mort ?

Ah, et la visibilité offerte par le média retenu. Parce que bon, créer un service, un contenu, et n’avoir personne en face, c’est un peu con non ? Créer l’application, la promouvoir, créer du contenu pour la nourrir, c’est un budget. Et, à ce que je sache, créer des contenus 3D pour une réalité virtuelle, ça coute quand même un peu plus cher qu’un contenu pour un blog.

Il est vrai qu’un article de blog, c’est quand même vachement moins sexy qu’une scène de réalité virtuelle. Le choix est cornélien, je l’admets.

La vraie question, au-delà du support de communication, la vraie question, c’est le contenu. Et quel est le meilleur contenu pour les plus petits budgets ? Le blog.

Quelle est la meilleure plateforme pour vos contenus ? Quels sont vos services, sont-ils transposables sur tel ou tel média ? Voilà, c’est ça la vérité, la vraie question à vous poser.

À ce jour, le web reste encore un média majoritairement textuel. Et YouTube, les vidéos, c’est pas du texte me direz vous. Vous avez raison. Toutefois, si vous souhaitez assurer le référencement votre vidéo, il va falloir ajouter du texte.

Le texte, c’est le sang du web, sa sève, son élément, son ADN. C’est le texte qui vous rend visible sur la toile, partout, tout le temps. Un lien se transmet rapidement, aisément. Un clic et vous êtes à portée du monde.

Est-ce que je vous ai dit que le blog est mort ?

Le blog vous rend visible sur tous les écrans du monde. Quand vous n’avez « que » de l’information à distribuer, faut avouer que ça laisse à réfléchir. Mobile, ordinateur, et même télévision. Oui, ça laisse à réfléchir.

Et puis, il y a la culture. Même s’il parait que le web va vite, très vite, hyper méga vite, quand on y regarde bien, qu’est-ce qui a changé ? Les « GAFA » sont bien en place depuis des lustres, et comme sur tout marché, des innovations qui vont révolutionner le monde apparaissent et disparaissent aussi vite.

La technologie a-t-elle chamboulé notre quotidien du jour au lendemain ? Non, les choses se sont faites dans le temps, parce que fabriquer des produits à très grande échelle demande des chaines de montage, des technologies éprouvées, et surtout, pour le grand public, des produits fiables qui n’explosent pas à la tronche de leurs propriétaires. Ce qui ferait désordre.

Oui, le monde va changer, comme il le fait depuis toujours. Toutefois, le web, tel que nous le connaissons, c’est la bibliothèque des temps modernes, et nous sommes attachés à l’écrit. L’écrit laisse une trace, il écrit l’histoire, et transmet le savoir de génération en génération.

Chaque blog, écrit son histoire, il entre dans l’Histoire moderne, il transmet l’Histoire de l’entreprise aux petits nouveaux. Chaque blog laisse son empreinte. Certains vont disparaitre, d’autres non. C’est l’histoire du monde.

Le web devait supplanter les livres, il s’en est fait le complément idéal en assurant leur promotion, et en permettant à de nouveaux auteurs (comme moi) d’émerger, une nouvelle économie du livre était née.

Donc, le blog est mort !

Alors, non, m’est avis que le blog ou le site est loin d’être mort, bien au contraire. Il se porte bien et va se porter encore très bien pendant de longues années.

On parle souvent de « la marque », mais de quelles marques parle-t-on ? Sans doute pas la petite PME. Ah, certes, pour des multinationales, le web a changé, les moyens de communication à leur disposition aussi. En cela, oui, Coca ou Nike ne communiquent plus du tout de la même façon.

Mais les petites entreprises, que cela soit Snapchat ou les chabots, ce n’est pas cela qui va changer leur mode de communication qui se passe très bien du web tel que les experts le définissent actuellement.

En tant que petite entreprise, ou freelance, le blog reste un excellent média auquel vous pouvez apporter une dose de social avec une stratégie Facebook par exemple (ou Snap selon la cible visée), ou encore du live (pour peu que vous ayez un contenu qui soit pertinent sur ce support).

Ce qu’il faut voir, c’est qu’avant que tous les nouveaux gadgets soient vraiment au point, et surtout, adoptés par le grand public, nous avons le temps de voir venir.

Si je devais écrire pour des « grandes marques », je ne dirais pas cela. Je vous pousserais à tester tous les nouveaux modes de communication.

En tant que TPE ou Freelance, la communication Web traditionnelle reste une valeur sûre.

Alors, il est mort le blog ? Non. D’ailleurs, vous devriez peut-être bien créer le vôtre ou le relancer.

PS : l’article de Frédéric n’annonce pas formellement la mort du blog, mais c’était mieux de le présenter ainsi pour mon article 🙂