Créer un blog profesionnel, le tuto complet

Comment créer un blog

Faire son blog, le faire bien

Tout ce que vous devez savoir avant de créer votre blog professionnel

Vous souhaitez créer un blog et vous lancer dans la grande et belle aventure. Je ne peux que vous encourager sur cette voie et je suis heureux de vous guider dans cette aventure au travers de cette page.

comment créer un blog

Pour créer un blog, vous aurez besoin d’un papier et d’un crayon !

Créer un blog pro ne s’improvise pas

Avant de commencer, il est important de savoir qu’un blog demande du temps et de l’investissement. Oui, c’est un peu le contraire de ce que vous laissent croire nombre de personnes sur la toile. Leur objectif n’est pas tant de vous aider que de vous vendre des “formations” à prix d’or pour vous aider à devenir riche grâce au blogging. Je comprends que vous soyez sensible à ce discours et je ne peux pas vous empêcher d’y adhérer. Je n’y adhère pas, c’est un choix d’expérience.

Il existe un grand nombre de blogs sur la toile, beaucoup sont aujourd’hui à l’abandon, parce que leurs propriétaires se sont lancé sans réfléchir à ce qu’il voulait faire, comment il voulait le faire, sans vouloir comprendre les implications que demande un tel outil.

Communiquer avec un blog ne s’improvise pas

Communiquer avec un blog ne s’improvise pas. Dans une optique professionnelle, vous allez devoir délivrer un message, démontrer un savoir-faire, une certaine expertise, avoir du style. En résumé, c’est ce que l’on appelle le « content marketing ». Chaque page de votre blog doit être jouer un rôle de commercial, et donc être en mesure de séduire le client, grossièrement, c’est ce que l’on appelle « l’inbound marketing » (au contraire de la publicité qui est de « l’outbound marketing ».

Qu’allez-vous dire, comment allez-vous le dire, qui va le dire ? Est-ce vous-même, si vous êtes en mode solopreneur, la question ne se pose pas, dans le cas d’une PME, la question va se poser.

Ma méthode pas à pas pour créer votre blog pro

Ma méthode peut vous paraitre effrayante au premier abord. Cependant, pour l’utiliser aussi bien pour moi que pour mes clients, je vous garantis qu’elle est fiable et donne d’excellents résultats. L’objectif est de vous faire cogiter un maximum au début du projet pour que vous ayez ensuite un maximum de temps pour vous consacrer à d’autres tâches plus utiles à la bonne marche de votre business.

Tout ce que je vous présente sur cette page a un but précis et unique : faciliter la vente. Un business, c’est vendre. Et pour vendre, nous devons créer votre style, votre identité, créer un lien de confiance avec le visiteur pour en faire un prospect et enfin, un client fidèle.

Pour cela, si vous partez dans tous les sens, vous allez effrayer vos lecteurs. Aussi, avoir une méthode éprouvée entre les mains va vous aider à dégager l’image d’une entreprise fiable. Et la fiabilité, c’est important. Ensuite, c’est à vous, de par vos écrits, votre tonalité, votre style, de créer un courant de sympathie, de vous montrer disponible, à l’écoute.

Introduction : C’est quoi un blog ?

La création d'un blog est loin d'être uniquement technique

Créer un blog, ce n’est pas que de la technique !

Qu’est-ce qu’un blog à l’heure des médias sociaux

Avant de vous lancer dans la création d’un blog, si vous vous intéressiez un peu à ce qu’est un blog ? Savoir où l’on met les pieds, ça peut servir, je pense. Allez ! Essayons de répondre à cette question “C’est quoi un blog ?”

Je lis encore souvent des gens faire une véritable distinction entre blog et site internet. Si la différence existait bel et bien il y a quelques années, de nos jours, cette différence n’est plus.

Certes, vous allez me parler du site vitrine, ou du petit site e-commerce, et à cela, je vais vous répondre que vous pouvez très bien concevoir tout ceci avec un moteur de blog type WordPress ou encore Joomla.

Historique du blog

À l’origine, un blog était un recueil de billets plus ou moins long (d’où l’expression micro blogging) classé par date, souvent du plus récent au plus ancien.

Petit à petit, avec l’essor d’internet et la facilité d’installation des outils, le blog a pris e plus en plus de place sur la toile.

Au passage, il s’en enrichit de fonctionnalités diverses et variées :

  • Ajout de photo dans le corps du texte
  • Photo à la une Catégorie
  • Constructeur de pages
  • Gestion de droits
  • Multiauteurs
  • Etc…

Le blog est venu supplanter le traditionnel site vitrine codé en dur à la main et donc difficile à maintenir, parce que chaque modification demandait l’intervention d’un codeur, ce qui ralentissait les processus, et engendrait des couts supplémentaires.

En face, le moteur de blog a tout de suite proposé une interface d’administration assez simple et utilisable par le plus grand nombre. Les modifications pouvaient donc être prises en charge par le propriétaire du site, voilà qui changeait singulièrement le rapport de force pour la majorité des besoins.

L’explosion des années 2000

Début des années 2000, le mouvement s’est considérablement accéléré. WordPress a remporté la bataille des CMS pour s’imposer comme la solution grand public, mais aussi une solution fiable et robuste pour l’entreprise, quelle que soit sa dimension. À titre d’exemple, WordPress a longtemps motorisé les blogs du journal Le Monde.

La demande explosant, un véritable marché s’est créé autour de WordPress. Des sociétés spécialisées sont nées dans la création de thèmes, de plugins. De par le monde, des milliers de freelances se sont mis à proposer la création de sites (et non plus de blog) autour de WordPress.

Aujourd’hui, WordPress génère des millions de dollars partout sur la planète et fait vivre des millions de personnes, que cela soit des créateurs, des techniciens, des blogueurs, des entreprises.

C’est quoi un blog alors ?

De nos jours, un blog est un savant mélange de site vitrine, d’actualités chaudes, d’informations intemporelles, et parfois de e-commerce.

Si je prends mon propre exemple, vous trouverez des pages statiques, comme l’accueil, la page contact, la page à propos, la page de prestation, ce qui est donc le cœur d’un site vitrine.

À côté de ces pages, vous trouverez toutes les rubriques et les informations liées à mon activité, mon regard sur la blogosphère, des coups de gueule, des coups de cœur, tout ce qui fait le cœur d’un blog.

Le blog n’est plus, il a muté, évolué et est devenu un outil très complet. J’entends bien toutes les critiques justifiés des codeurs et référenceurs au sujet des nombreux défauts que présente un CMS comme WordPress.

C’est vrai, tout n’est pas parfait, et la marge de progression est encore grande. Toutefois, en ayant largement démocratisé le site web, le blog, aujourd’hui CMS a contribué à l’explosion du business.

Et un bon blog, c’est quoi ?

Ah, là, nous passons à tout autre chose. Dans la question « c’est quoi un bon blog », j’entends ce qu’un blog peut apporter à ses lecteurs.

Le blog est le relais d’une identité, celle de l’entreprise, ou si vous êtes à votre compte à votre compte, votre propre identité.

Il coutume de parler de « valeur ajoutée ». Mais là, personne n’est vraiment foutu de dire « ajoutée » à quoi ? Ajoutée « comment » ? Quelle est la « valeur » étalon pour que nous puissions mesurer la « valeur ajoutée » ? Bhé si vous le savez, faites-moi signe dans les commentaires tiens.

J’ai coutume de penser et donc de dire (puisque je dis ce que je pense) qu’un bon blog est un blog rédigé avec un minimum d’envie. Un blog ce sont des gens qui se parlent et se découvrent au travers d’un outil de communication.

Créez votre blog avec du cœur pour trouver votre public

De fait, si vous y mettez un peu de cœur, un peu d’envie, si vous n’essayez pas de vous la jouer « journal » ou « grand compte », vous avez quand même de fortes chances de trouver votre public.

Pour cela, il faudra tout de même ajouter quelques compétences, comme le choix d’un beau design, une touche de référencement, un bon maniement des réseaux sociaux, une dose de sympathie, parfois une dose d’empathie, et surtout, de l’envie.

Ayez une vraie envie de créer un blog

Avoir envie de communiquer, c’est quand même la base du truc. Si vous ouvrez un blog pour faire comme tout le monde, ou pour essayer de gagner un max d’oseille, vous aller rater la mire, croyez-moi. Il n’est rien de tel que d’ouvrir un blog pour de mauvaises raisons.

Ayez l’envie de transmettre quelque chose. Pas besoin d’être le super expert de la mort qui tue, dites ce que vous avez dire, en toute humilité, et tout se passeras bien.

C’est quoi un blog : Le business

Le blog est donc devenu un véritable outil de business. Tête de gondole des micros influenceurs, il permet de créer une communauté autour du blogueur qui devient alors un leader d’opinion. Les centres d’intérêt sont vastes : mode, beauté, cuisine, lecture, formation, parentalité, sport, tout y passe.

Comme partout, il y a du bon et du moins bon, voire de l’atroce, mais avec internet, chacun a désormais la possibilité de créer son propre business (oui, créer son propre emploi, de suite, c’est moins sexy, mais pourtant, c’est bien la réalité, bref, business, c’est plus mieux à l’oreille).

Cette possibilité est une chance, une opportunité que je me suis empressé de saisir, à bras ouverts. Je ne regretterais jamais ce choix. Professionnellement, humainement, cette aventure continue de m’apporter beaucoup.

Créer un blog c'est développer son influence

Le blog, l’outil d’influence par excellence

Le blog et le marketing d’influence

Le blog est aussi devenu un outil d’influence. Par nature, un blog est un outil d’influence, cependant, avec l’explosion du marketing d’influence, votre blog devient un levier d’influence pour les marques, mais aussi pour votre propre business. En menant bien votre marque, vous pouvez créer votre communauté et l’exploiter habilement pour faire croitre votre business.

C’est quoi un blog : l’humain

Dans la dimension humaine du truc, le blog est un excellent outil de développement personnel. Vous allez apprendre, devoir prendre confiance, affronter le regard du public, engager la conversation, apprendre à accepter et gérer la critique (positive et négative).

Un blog, humainement, c’est outil qui vous responsabilise. Bon, ok, pas tout le monde, y’en a qui voit là un moyen de vous la faire à l’envers et se faire passer pour ce qu’ils ne sont pas. Que voulez-vous, tout le monde n’a pas la chance d’être honnête et intègre. C’est ainsi depuis toujours.

Votre blog, vos défaites, vos victoires

Vos victoires seront les vôtres. J’ai beaucoup de plaisir à voir mes clients évoluer avec leur outil, et prendre peu à peu leur envol. Ils sont simplement heureux, s’éclatent avec leur business. Ils ne font pas tous le tour du monde, mais ils ont créé leur emploi, s’occupent de leur famille, de leurs clients, et ça, ce n’est pas donné à tout le monde.

En tout cas, je trouve ça génial, et je pense qu’ils ont raison d’avoir la banane, même si tout n’est pas toujours rose. Mais, ça, c’est la vie, c’est partout pareil. En revanche, quand on se pose un moment, et que l’on regarde ce que l’on a créé, il y a de quoi être fier je trouve.

Un blog, c’est plus que du code

Créer son blog, c’est aussi un redoutable levier pour votre développement personnel. Celle et ceux ayant franchi le pas comprennent ce que je veux dire ici. En effet, oser se « montrer », ce n’est pas forcément évident pour tout le monde. Nous ne sommes pas préparés à cela dans nos parcours de vie.

Il faut prendre conscience de soi, s’accepter tant avec nos qualités que nos défauts. Et bien souvent, ce sont nos défauts qui prévalent à nos yeux. De fait, se « montrer », même derrière l’anonymat d’une plume et d’un pseudo, voilà un exercice qui relève souvent plus de la torture que de la félicité.

Ouvrir un blog, que cela soit à titre professionnel ou même personnel va vous « obliger » à changer de regard sur vous-même. Vous allez découvrir que vous avez en vous bien plus de talents que vous n’auriez jamais osé l’imaginer.

Prenons le simple fait de mettre votre blog en ligne. Vous allez devoir passer par des sueurs froides, comprendre un langage qui ne vous ai absolument pas familier et qui relève plus de l’hébreu que du français. Autant vous dire que vous allez un peu être sous pression.

Créer un blog, c’est apprendre, avancer, évoluer, progresser

Mais au bout du compte, votre blog sera là et bien là. Et quelle fierté ! Oui, effectivement, c’est compliqué. Mais que voulez-vous, on n’a rien sans rien, et tout se mérite. A titre de comparaison, la naissance d’un enfant est sans doute l’un des plus beaux jours dans une vie. Mais boudiou ! Pardonnez-moi, qu’est-ce qu’on en chie ce jour-là (d’une manière générale). Même si tout se passe bien, la dose de stress est énorme.

Créer un blog, retrouver le goût délicieux du travail

Globalement, chaque apprentissage possède quelque chose de douloureux. Parce qu’on ne sait pas. Et ce n’est pas agréable de ne pas savoir. Chaque apprentissage demande du travail. Un proverbe dit qu’il faut faire de sa passion, son travail, comme ça, nous n’aurons pas la sensation de travailler. C’est dire à quel point la perception du travail nous est pénible.

Pourtant, le travail, c’est aussi ce qui nous permet de nous élever, de nous révéler, c’est aussi un lien social. Et puis, l’argent ne va pas tomber tout seul, sauf pour celles et ceux qui sont nés avec une cuillère en argent dans le bec, ou celles et ceux qui vendent le produit miracle à prix d’or tout en sachant que ce qu’ils vendent n’a aucune valeur.

J’ai eu l’occasion de vivre la mort quelques instants, et croyez-moi, ce n’est pas le nombre de zéros sur le compte en banque que l’on emporte avec soi dans les derniers moments, mais bien l’amour que l’on a donné et reçu. J’sais pas si un billet de banque sait aimer son propriétaire ? À votre avis ?

Un blog, aussi puissant soit-il, cela reste un outil, et tout seul, il ne fera rien. Il vous faut être présent pour lui donner corps, lui donner vie.

Créer un blog n’est pas une garantie de réussite

Nonobstant, nous avons tous besoin d’argent, et nous aimerions tous en avoir suffisamment pour que cela ne soit plus un problème. À chacun de choisir son chemin pour y parvenir. En ce qui me concerne, j’ai décidé d’être éthique et de m’investir. C’est bien beau de faire raquer les gens un max et de les laisser en plan avec une méthode à la con, qui ne fonctionne pas en plus, mais ce n’est pas ainsi que je conçois la formation.

Je vous le disais en préambule, un blog est un puissant outil de développement personnel. Un blog, aussi puissant soit-il, cela reste un outil, et tout seul, il ne fera rien. Il vous faut être présent pour lui donner corps, lui donner vie.

C’est tout ça un blog

Voilà, un blog, c’est un peu tout ça à la fois. Un blog, ce n’est pas que de la technique. C’est un moyen aussi. Surtout un moyen. C’est ce que devrait toujours être internet : un moyen d’expression, un lien entre les uns et les autres, et un partage. En tout cas, c’est ainsi que je vois le web depuis toujours, et c’est pour cela que j’aime tant le blogging.

Dernière chose : vous n’avez pas encore de blog et vous souhaitez en ouvrir un, que ce soit par passion ou pour votre business ? Ne stressez pas avec la technique. La technique, ça s’apprend, c’est comme tout. Vous n’avez besoin que d’une chose et une seule. Enfin, non deux : l’envie, la confiance en vous.

Un blog n’est pas qu’un simple ensemble de scripts destinés à porter vos écrits et votre communication sur la toile. Nous venons de voir que créer un blog va bien au delà des scripts et de l’argent.

Le blog est un fabuleux outil qui vous aide à atteindre vos objectifs, si tant est que vous vous y impliquiez.

1.Créer un blog : Procurez-vous mon livre

Vous pouvez vous procurer mon livre “Bien utiliser son blog” (2017 – Eyrolles) qui va plus loin dans la mise en route du projet de création de blog. Ça c’était pour la partie autopromotion, entrons maintenant dans le vif du sujet.

2.Créer un blog : le référencement, c’est maintenant

L'importance du seo dans la création de blog

Créer son blog, c’est penser son référencement naturel en amont

Fut une lointaine époque où l’on se concentrait d’abord sur l’aspect du site, puis son contenu, et enfin, une fois le site en ligne, on se disait qu’il serait peut-être temps de se pencher sur le référencement.

Or, avec cette méthodologie du va comme j’te pousse, il n’était pas rare de devoir reprendre le site en profondeur. Question gestion des coûts et du temps, on a rêvé mieux.

De plus, le référencement d’un blog (ou d’un site) est devenu un réel enjeu stratégique ces dernières années. De fait, la première chose sur laquelle vous allez devoir travailler c’est… Votre référencement.

De façon directe ou indirecte, chaque étape qui va suivre va avoir un impact sur le référencement de votre site. Il est important pour vous, et votre visibilité à terme sur Google d’être méthodique dans ce processus de création de votre blog.

En ce qui vous concerne, admettons que vous souhaitiez créer un blog qui parle du chocolat. C’est quoi le chocolat ?

Ce sont par exemple des couleurs :

  • blanc,
  • noir,
  • marron,
  • parfois avec du orange
  • ou du rouge (écorce d’orange, de fruits rouges, etc…)

Posons ces couleurs le papier, et passons à autre chose

Du bon usage des mots clés pour créer un blog

Fouillons dans notre mémoire sensorielle. Le chocolat, c’est lié à quelles sensations ?

  • Le doux,
  • le chaud,
  • le goût,
  • le chocolat chaud que l’on boit après le ski, ou la pluie,
  • les matins à la maison avant de partir à l’école, etc, etc…

Posons tout cela sur le papier. Et continuons nos travaux préparatoires.

Autres questions que nous pouvons nous poser :

  • où cultive-t-on le chocolat,
  • dans quel type de préparation le trouve-t-on,
  • existe-t-il des Salons du Chocolat,
  • quels sont les grands noms du chocolat
  • il serait aussi intéressant de parler du chocolat et de la santé,
  • ou encore des différents types de chocolat,
  • comment est-il arrivé en France,
  • à quelle époque,
  • etc.

Nous pourrions encore chercher des sujets, et ainsi trouver des tas de mots clés, d’expressions liées de près ou de loin (Afrique, Brésil, pays, chaud, voyage, aventure, découverte…).

Désormais, nous avons une belle grosse liste de mots, d’expressions. Il est temps de les associer, de les opposer, de jouer avec pour voir ce qu’il en ressort. Le résultat de ces jeux doit être posé sur le papier. Laissez votre esprit s’amuser avec les mots, laissez-le courir gaiement.

N’hésitez pas à laisser un jour ou deux entre chaque période de réflexion. Cela va travailler en vous, en tâche de fond, et lorsque vous reviendrez dessus, vous aurez de nouvelles idées et le cerveau plus frais.

Ensuite, regroupez vos expressions par « famille » :

  • les recettes,
  • la santé,
  • les salons, etc…
  • Et voilà ! Vous avez l’arborescence de votre blog.

Votre liste, pour être efficace, doit comporter une centaine d’expressions qui vous seront utiles tout au long du processus de création du blog, mais aussi après.

Pour être encore plus pro, rien ne vous empêche d’élargir cette liste avec des synonymes, des expressions corolaires, cela vous donnera un champ d’action plus vaste. Toutes ces petites expressions qui feront venir à vous quelques visiteurs par mois s’appellent « la longue traine ».

Le référencement touche aussi directement au marketing, et donc, nous abordons ici la notion de public cible, autrement nommé les « personas ».

Lire également

3.Créer un blog : le content marketing

Créer un blog, c'est créer des contenus

Pour créer votre blog, vous allez créer des contenus

Dans la grande histoire de votre marque, il est des étapes indispensables que vous allez devoir franchir avec succès pour avancer. L’une d’entre elles consiste à créer une identité, un message. Mais comment créer ce foutu message ? Qu’avez-vous à dire ? Et enfin, comment le dire ?

Il y a quelques mois de cela, je suis tombé sur deux articles. Le premier émane de Maël Roth. Dans son billet, Maël parle du « content marketing » importé en France sous le faux nom de « Marketing de contenu ». Il explique que les Canadiens ont bien mieux saisi la chose que nous en traduisant « content marketing » par « Marketing par le contenu ».

Le content marketing, ce n’est pas de la pub !

Maël défend l’idée que le marketing de contenu se résume chez nous pas une vulgaire mise en avant des produits et services via du contenu produit sur un blog. Ce qui est une erreur, et je suis d’accord avec lui. Une publicité reste une publicité, déguisée en contenu, ou pas, une pub reste une pub.

L’idée du « content marketing » est bien de valoriser les idées, les valeurs, l’histoire de l’entreprise et donc, de ses produits, ses services. C’est une mise en scène, riche, fine, intelligente.

Au contraire, un billet pour vendre, ou survendre votre produit restera une pub sans plus d’effet que cela. L’internaute est désormais de plus en plus réfractaire à la publicité pure et dure. Il faut lui apporter autre chose. Hey ! Le temps de la réclame à papa, c’est fini.

Apprenez à raconter des histoires

La création de blog, c'est votre histoire qui se propage sur la toile

Créer un blog, c’est raconter une histoire (vraie)

Le content marketing serait donc à rapprocher du story telling, utilisé pour raconter une histoire. Regardez donc comme nos bambins s’identifient à leurs héros. Mais pourquoi diable font-ils cela ? Parce que les dessins animés, les livres, les plongent dans des histoires. Soit des contes de fées (besoin de rêver), soit dans histoires du quotidien (Petit Ours brun va à l’école, l’âne trotro qui prépare des gâteux avec sa maman).

Au travers de ces histoires, nos enfants apprennent, découvrent, et comprennent, tout ceci au travers d’un phénomène d’identification. Combien de fois ma fille de 4 ans fait-elle le lien entre ses propres scènes de vies quotidiennes et ce qu’elle a lu ou vu dans des livres, des dessins animés ? Un paquet de fois.

Le content marketing n’est pas qu’une technique à utiliser un coup ici, un coup là. Tiens ! Aujourd’hui, je vais faire du content marketing, c’est bien ça, le content marketing. C’est tendance. Non.

C’est un processus, donc, un engagement sur le long terme, un travail de longue haleine. C’est distiller, tout au long de vos billets, jour après jour, vos valeurs, vos idées, au fil des mots de vos billets. C’est de la sorte que vous allez créer un lien entre vous et vos prospects.

Séduisez vos lecteurs sur le long terme

La séduction, c’est quelque chose qui demande un peu de temps, d’engagement. Conquérir le cœur d’une personne demande du temps, demande de créer une relation de confiance. Vous croyez vraiment qu’en faisant « un billet façon content marketing » une fois par mois, vous allez en tirer quelque chose ? Sérieusement ?

Pour autant, qui dit content marketing, dit donc idées, valeurs, histoire, et donc message. C’est ici qu’arrive la lecture d’un billet de Nicolas Bordas, dans lequel il parle de la communication comme moteur du changement.

Dans son exposé, il s’appuie sur un livre retraçant les changements de quelques grosses entreprises comme Le Club Med, la MAIF, ou APPLE. Encore un billet qui me ferait fuir, parce que je ne suis pas Apple. Pourtant, j’étais curieux et j’ai lu jusqu’au bout, pour une fois.

Dans ce billet, un paragraphe m’a rapidement interpellé. Ces quelques phrases dans un océan de mots au travers du web on fait tilt. Elles sont le résumé parfait de ce que vous devez faire, de ce qu’est le fondement de votre message, sa raison d’être. Il parle ici de la « marque ».

Lisez donc :

« On cherche ainsi à connaitre son « utilité compétitive », ce qui distingue la marque dans un cadre concurrentiel. Et la réponse ne peut pas être simplement « le profit », mais doit être l’idéal, la raison d’exister et l’utilité de la marque en question.

Cela va permettre de créer un message qui va être l’idée fondatrice (quand on crée l’entreprise) ou l’idée refondatrice (quand on la repositionne), et autour de laquelle toute la dynamique va s’articuler : management, employés, clients, prestataires, actionnaires…

Ce message clé crée ainsi un socle à la fois stable et dynamique, qui permet à l’entreprise d’avancer et de se renouveler dans un monde en mouvement.

Une entreprise disposant d’une marque idéologique a la chance d’avoir pour moteur l’idéologie de sa marque, qui génère son dynamisme »

L’appât du gain n’est pas un moteur fiable

Créer un blog ne veut pas dire devenir riche

Créer un blog pour gagner de l’argent n’est pas une bonne idée.

Une marque ne peut être uniquement un « profit ». Moi qui passe mon temps à vous seriner avec « l’argent ne peux être un moteur », voilà un allié de poids !

  • Quel est l’idéal de votre marque ?
  • Sa raison d’être ?
  • Son utilité pour vos clients ?
  • À quoi sert votre marque ?

Dans la suite de son billet, Nicolas prend l’exemple d’Apple et du retour de Steve jobs aux affaires, comment il s’est entouré, et ce qu’il a créé en s’appuyant sur le message « Think different ».

Il est ici question d’idéologie. Et l’argent, le gain rapide, aussi énorme soit il ne peut être une idéologie. Jamais Apple n’aurait réussi à s’imposer aussi fortement sur le marché, à le changer à ce point, si son seul but avait de « faire du fric ».

L’objectif était plus vaste, plus profond, plus ambitieux. Alors, certes, ni vous ni moi n’avons les moyens d’Apple, pourtant, souvenez-vous, lorsque Steve Jobs revient chez Apple, la marque est toute proche de la tombe.

Vous vous devez d’incarner votre marque, vous vous devez d’y insuffler une idéologie, une histoire, mais n’importe laquelle : la vôtre.

Votre storytelling

Reprenez le fil de votre aventure, notez les dates fortes, notez aussi ce qui vous anime, quels sont les principes qui vous régissent au quotidien, ne vous racontez pas de mensonges, n’essayez pas d’en raconter à vos prospects, étudiez votre environnement depuis vos débuts, comment celui-ci aura évolué au fil du temps, comment il vous aura influencé, demandez-vous pourquoi vous avez créé votre entreprise, dans quel but, comment, avec qui, avec quels problèmes et quelles solutions.

Mettez tout ceci en scène. Raconter une histoire est plus simple qu’il n’y parait, oui, cela demande du temps, oui cela demande de réfléchir, de faire le point, de se poser un peu, de se poser des questions. La création d’un message demande tout cela. Mais vous allez voir que c’est plus aisé que vous ne l’imaginez, parce que depuis toujours nous sommes habitués à lire, écouter, entendre et raconter des histoires.

C’est à ce prix que vous allez pouvoir créer votre propre message et commencer à faire du marketing par le contenu de façon intelligente. Sinon, continuez de faire du « content marketing » façon publicité bas de gamme.

Créer du contenu utile pour lancer votre blog

En terme de visibilité et de référencement et d’influence, c’est une erreur commune que d’ouvrir un blog sans avoir de contenus. Bien sûr, il y aura un ou deux articles. Mais est-ce que cela fait sérieux ? Pour un blog personnel, c’est sans importance. En revanche pour un blog à usage professionnel, là, c’est un problème.

L’idéal serait d’ouvrir vote blog avec une dizaine de billets déjà en ligne. Cela va donner de la matière au moteur de recherche. Et si en plus vous avez encore une bonne dizaine de billets prêts à être publié, c’est parfait.

Créer des contenus pour se donner du temps

Il y a d’autres avantages à procéder de la sorte : vous allez pouvoir rédiger tranquillement, sans stress. Pour chaque expression clé, vous allez rédiger un article, à vous de choisir ce qui vous inspire le plus pour commencer. Mais il ne serait pas idiot de débuter par les expressions les plus fortes, ce seront les plus difficiles à « attaquer » sur Google.

Vous allez également pouvoir réfléchir à la structure de votre blog en vous appuyant sur la liste des expressions clés en votre possession. Vous avez déjà classé vos expressions, mais ce classement est-il logique, efficient, clair.

Plus vous écrirez, mieux vous écrirez

Rédiger tranquillement va vous donner le temps d’appréhender l’écriture, de voir combien de temps il vous faut pour rédiger un billet, de trouver votre tonalité, votre façon de parler à vos lecteurs.

Au sein d’une PME, ce sera aussi l’occasion de tester la chaine de « commandement » du blog, d’évaluer les ressources nécessaires en temps pour la rédaction d’un article : un premier jet, une lecture pour correction, les ajustements, etc…

Tout ceci présente un coût en temps et en ressource. Pour savoir, le mieux est encore d’évaluer le processus en amont.

Note

Dans l’idéal, visez la rédaction d’une bonne vingtaine d’articles. La moitié sera publiée avant l’ouverture du site, vous allez pouvoir assurer la promotion de ceux-ci sans devoir écrire dans l’urgence de nouveaux billets, puisque vous en aurez en réserve, prêts à être mis en ligne.

4.Créer un blog : choisir un nom de domaine

Rechercher son petit nom de domaine, c’est une aventure passionnante. Lorsqu’à l’époque j’ai choisi 4h18, à l’époque, le nom retenu devait avoir un lien direct avec ma fille. Le domaine devait être rapport avec sa naissance, son existence puisque le blog devait parler de sa petite vie et s’adresser à sa famille éparpiller un peu partout en France. Bon, j’ai une famille qui en dehors de Facebook ne sait pas trop qu’il existe un autre internet 🙂

Un domaine, c’est comme un prénom, ou presque. C’est pour la vie. Prenez donc quelques jours pour bien choisir !

Nous pouvons utiliser la liste d’expressions que nous avons à notre disposition depuis la deuxième étape. En effet, avec tous ces mots, il nous est possible de créer à nouveau des associations d’idées ou d’avoir un mot qui va particulièrement nous parler.

Prenez votre temps. Changer de nom de domaine est simple, techniquement. Mais pour votre image, votre réputation, c’est l’enfer. Votre visibilité (et votre référencement) en prendrait un drôle de coup.

Note

Pour une PME, le nom de domaine sera le plus souvent le nom de l’entreprise elle-même, ce qui est on ne peut plus logique. Les clients connaissent déjà ce nom, et il serait risqué de brouiller les cartes en choisissant une autre terminologie.

5.La mailing liste

Créer un blog, c’est bien, toutefois il ne faut jamais oublier que dans un cadre professionnel, le blog est outil d’informations, mais aussi de prospection commerciale. Le blog doit vous aider à capter des « leads » (internautes qui acceptent de vous fournir au moins leur adresse mail pour recevoir vos informations) pour en faire des prospects, puis des clients.

  • Comment allez-vous capter ces informations ?
  • Allez-vous proposer un livre blanc en échange de l’inscription sur une mailing liste ?
  • Qui va rédiger le livre ? Qu’allez-vous y dire ?
  • Qui va s’occuper de la mise en page ?
  • Ensuite, qu’allez-vous diffuser comme informations à vos abonnés ?
  • Sur quel rythme ?
  • Enfin, quel service de distribution des emails allez-vous utiliser ?
  • Quel est le budget alloué ?
  • Quel type de solution allez-vous choisir pour capter les adresses ?
  • Quel prestataire pour envoyer vos mails ?

Créer une mailing liste va bien plus loin que de capter des adresses et d’envoyer un mail de temps en temps. Vous pouvez le faire, si c’est une vraie stratégie de votre part.

Encore une fois, tout dépend de vos produits, de votre marché, de vos prospects, et de la concurrence. Ce serait vous mentir que de vous dire que vous pouvez copier ce qui marche ailleurs. Vous pouvez vous en inspirer pour créer votre propre stratégie.

Vous pouvez travailler sur une séquence de bienvenue, ou encore, si vous l’avez déjà, une séquence de lancement de votre produit. En tout état de cause, préparez quelques mails en avance, vous verrez que ce n’est pas un luxe.

Sachez qu’un blog avec une centaine de visiteurs par jour va générer en moyenne 3 inscriptions par jours, soit 900 au cours de l’année. Ce qui est relativement peu. Aussi, je vous recommande d’avoir tout de suite mis en place des formulaires de captation d’emails.

6.Créer un blog : installer WordPress

Maintenant que vous savez de quoi vous allez parler, comment vous allez le dire, que vous avez une structure pour votre site, il va désormais falloir donner corps à tout cela. Vous allez donc créer votre blog. Dans la plupart des cas, vous installerez WordPress, choix judicieux.

En elle-même, l’installation ne prend que quelques minutes. Au terme de processus, vous avez un blog. Mais il faut désormais en faire un outil d’entreprise.

Vous allez donc créer les catégories, préparer les mots clés, mettre en place les pages (même si vous ne les remplissez pas tout de suite), le principe est de poser le squelette du blog.

7.Créer un blog : Design et référencement naturel

Pour le coup, je fais partie de ceux qui ont besoin de voir en live pour se décider une bonne fois pour toutes.

Dans tous les cas, si vous avez déjà une charte graphique, il serait cohérent de vous appuyer dessus pour créer votre design. Essayez de travailler sur plusieurs maquettes en variant la façon dont chaque couleur est employée dans le site.

Si vous n’en avez pas, alors de nouveau, puisez dans votre liste. Vous y avez peut-être noté des couleurs ? Si ce n’est pas le cas, reprenez les expressions, et associez-y des couleurs. À la fin, regardez quelles sont celles qui reviennent le plus souvent.

Trop de couleurs tue la couleur

Au total, vous ne devriez pas utiliser plus de trois couleurs. Trop de couleurs, cela risque de rendre le site totalement « invisible » à l’œil. Comprenez que l’œil ne sera plus en mesure de dégager l‘identité de votre site.

Pour la mise en page, la présentation, si vous avez choisi d’utiliser un CMS comme WordPress, Joomla ou Drupal, vous pourrez utiliser un template. À 50€ le template, je ne peux que vous conseiller d’en choisir deux ou trois et de les tester sur une maquette avec un contenu fictif, le fameux « Lorem ipsum ». Cela vous donnera un bon aperçu du rendu final.

Attention toutefois, un template ne fait pas tout. Vous allez devoir plonger dedans pour en tirer le meilleur. Il vous faudra plusieurs heures avant de connaitre et de savoir utiliser toutes les fonctionnalités offertes.

Trop de bidules et de gadgets nuit à votre blog

Vous devez également savoir que votre design va avoir une incidence directe sur la qualité de votre référencement naturel. Plus il embarquera de trucs, de bidules et autre gadgets trop cool, plus le temps de chargement sera long, ce qui fera fuir vos visiteurs et les moteurs de recherches.

Une page doit se charger en clin d’œil ! Plus c’est long, plus vous perdez de monde en route. Pour ma part, je travaille avec le thème « Enfold » capable de s’adapter de façon élégante à une large palette de besoins.

Il embarque tout ce dont j’ai besoin pour faire vivre mon site, il rapide, convenablement optimisé pour le référencement, et agréable à utiliser au quotidien.

8.Créer un blog : la promotion

Créer un blog, c'est construire une audience avec le temps

Prenez le temps de construire votre réseau, votre communauté, votre audience

Comment promouvoir son blog ? C’est la question qui vous hante, parce que créer son blog n’est pas tout, encore faut-il travailler à le faire connaitre ce blog. Alors, comment faire ?

Vous pouvez rester là, bras ballants, à rêvasser et attendre que les choses se fassent d’elles-mêmes, tranquillement. Cette technique peut fonctionner, si vous êtes très patient et que vous avez un contenu vraiment hors norme.

Dans le cas contraire, il va falloir retrousser vos manches et vous penchez sérieusement sur la question.

Promouvoir son blog : le réseau

La première pierre, la cheville ouvrière, le pivot, la clé, c’est le réseau. Si vous n’avez pas de réseau, vous n’irez nulle part. Il va donc falloir travailler à vous faire connaitre.

Un peu partout, je lis qu’il faut contacter les blogs influents, et donc, toutes les méthodes à base d’outils comme followerwonk, buzzsumo, ahrefs, majestic, semrush, insight pour détecter les blogs à fort potentiel. Je n’aime pas trop, voir je n’aime pas du tout.

Pourquoi je n’aime pas cette méthode ? Parce qu’elle n’est que « mathématique ». Elle ne dit rien de l’Humain qui est derrière le blog en question. Et si cette personne est détestable, bon courage pour sympathiser !

Pensez humain pour tisser un réseau fiable et durable

J’aurais donc tendance à vous dire de voir comment les uns et les autres se comportent sur les réseaux, d’essayer de prendre contact, de discuter, tout simplement, de créer un vrai lien, un lien humain. Il sera ensuite bien plus facile de parler business. Bienvenu dans la Soft Conversion !

Est-ce que vous iriez dans un événement pour demander tout de suite, brutalement, à une personne de vous filer un coup de main ? Non. Alors, pourquoi le feriez-vous sur internet ? Pourquoi cette agressivité ? Vous aimeriez vous être contacté de la sorte ? Cela m’est arrivé, et neuf fois sur dix, je n’ai même pas répondu.

Pourquoi ? Parce que le petit nouveau qui arrive et me tresse des louanges pour obtenir un service, non. Jamais entendu parlé, jamais discuté sur les réseaux, jamais vu. Le cirage de pompes, je déteste ça.

Une fois que l’on a dit cela, rien ne vous empêche d’utiliser lesdits outils en question pour créer votre liste de blogs influents et commencer à nouer contact. Faites attention, tous les influenceurs ne sont pas sympas. Beaucoup sont même très cons et imbus d’eux-mêmes.

Les salons, conférences : l’instant vrai !

Une autre solution pour commencer à tisser votre réseau ? Les évènements web, et ces derniers ne manquent pas. Prenez votre place, et foncez ! Ne soyez pas timide, et surtout, surtout, restez le soir !!! Il y a toujours une soirée « off » qui suit la journée de conférences, débrouillez pour en être, car c’est là que tout se passe.

Après la journée, avec la fatigue, l’envie de décompresser, poser autour d’un verre, d’un bon repas, tout est plus facile ! Donc, prévoyez de rester le soir, même s’il faut repartir le lendemain et payer une nuit d’hôtel, restez le soir !

Le téléphone (ou skype), ça marche aussi

Combien de personnes ai-je eues au téléphone durant toutes ces années ? Combien de contacts j’ai amorcés avec le téléphone ? Combien de situations ai-je débloquées grâce à un simple appel ? Je ne compte plus.

J’utilise ces outils pour pouvoir mieux connaitre la personne, parce que sa voix, son intonation, sa façon de parler, sa présence ou sa distance va me dire beaucoup sur elle.

Et puis, si une personne me mail pour me demande un service, mais n’a pas de temps pour discuter un moment au téléphone, c’est tant pis pour elle ! Encore une fois, avant le business, y’a l’Humain.

Et n’oubliez qu’internet reste un réseau, un outil pour nous mettre en relation, et ces relations se doivent d’être humaine, sinon, pas la peine de vous plaindre si le web manque d’humanité. Vous ne fait rien pour régler le problème à votre niveau.

La veille et la partage

Avant d’espérer que quiconque d’un tant soit peu influent ne partage vos articles, il faudrait déjà vous faire remarquer sur la toile.

La veille a un double usage. Le premier, vous tenir informé de ce qu’il se passe dans votre secteur, c’est quand même utile. La seconde ? Avoir des articles à partager sur la toile. Alors, ne soyez pas idiots et évitez de ne partager que les contenus des influenceurs. Vous allez passer pour le fayot de service.

Partagez aussi les articles de blog plus modestes, d’une ils sont plus nombreux, et de deux, il vous sera plus facile de vous faire repérer avec des contenus assez peu relayés.

Dernier point, avoir, dans ses relations, un grand nombre de « petits blogs », c’est utile. C’est aussi de la sorte que vous allez pouvoir créer votre propre réseau, ce sera un socle solide. Ne soyez pas hautain.

Mon conseil : engagez-vous humainement avant de parler business. Si le contact ne passe pas, ce n’est pas grave. La personne sait que vous êtes là, vous verrez ce qu’il en est plus tard. Et si l contact passe bien, vous aurez posé les bases d’une vraie relation durable.

Promouvoir son blog : le contenu

Qui dit blog, dit contenu ! Cirer les pompes des influenceurs si vous n’avez qu’un pauvre contenu, vous n’irez pas loin !

Si votre contenu se contente d’être une copie des méthodes que vous lisez sur la toile, vous n’allez pas déclencher grand-chose chez vos lecteurs.

Il va donc falloir mettre le paquet sur vos écrits. Une solution ? Écrivez ! Encore, et encore, et encore. À force d’écrire, vous allez trouver votre ton, votre style, lâchez-vous. N’ayez pas peur du regard des lecteurs. Si vous laissez cette peur vous envahir, ce n’est même pas la peine de vous lancer.

Vous craignez d’écrire une connerie ? Vous avez tout le savoir possible à disposition sur internet, il suffit de chercher. Et puis, vous savez, des conneries, tout le monde en dit, moi le premier. Et personne n’en meurt. Alors, lancez-vous.

Pour l’ouverture de votre blog, je vous conseille d’avoir déjà rédigé une bonne trentaine de billets, mais faites-le sur un mois. Un article par jour. Vous verrez que les premiers jours, ce sera difficile, puis, à force d’écrire, les choses vont se mettre en place doucement, et il vous sera alors bien plus aisé de rédiger vos contenus.

Avant de plonger dans des méthodes, écrivez, trouvez votre style, ensuite, si vous en avez besoin, allez chercher quelques trucs sur la toile et adaptez-les à votre rédaction. Mais ne faites pas l’inverse, vous iriez contre nature. Trouvez d’abord votre style, et ensuite, perfectionnez-le. Pas l’inverse.

Promouvoir son contenu : la publicité

Le moyen le plus rapide et le plus simple. Et aussi le plus efficace si votre publicité est bien faite, bien ciblée.

Avec un budget de 50 sur Facebook, vous pourrez déjà faire de bien belles choses. La première étant de prendre l’outil en main et de le comprendre. Par bonheur, Facebook ADS est très facile à comprendre. Ses options sont claires, logiques et efficaces.

Attention ! Une publicité doit déboucher une un call to action pour le visiteur. Sinon, c’est de l’argent perdu. Faites-en sorte de récupérer une adresse mail, une vente, un numéro de téléphone, bref, il faut que vous en retiriez quelque chose.

Alors, bien entendu, vous pouvez faire la promotion d’un article, mais cet article doit vraiment sortir du lot, et dans tous les cas, il doit présenter un formulaire de capture.

Promouvoir son blog : connaitre son audience

Soyez à l’écoute ! Écoutez les réseaux sociaux, soyez attentif dans votre veille. Un outil comme Feedly vous donne le nombre de partages, ce qui est une indication pertinente.

D’autres outils comme SocialShare vous donnent aussi cette information, utilisez là. Si votre blog à quelques semaines d’ancienneté, regardez quels sont vos billets les plus lus, partagés, commentés.

Participez à des groupes Facebook autour de votre sujet, vous y trouvez également des informations précieuses, puisque les gens viennent chercher des solutions à leurs problèmes.

La recherche de mots clés, avec un outil comme Insight, est aussi très pratique, car elle va vous dire quels sont les besoins des internautes.

Dans les évènements, soyez aussi à l’écoute de ce qu’ils se dit, lisez attentivement les sujets des conférences, écoutez les questions posées aux conférenciers durant leurs interventions.

Tout est là, à portée de votre main, il suffit pour vous d’être éveillé, attentif, alerte. Ayez toujours sur vous de quoi noter (smartphone, carnet). Promouvoir son blog : Quel est votre message ?

Vous devez avoir un message clair, audible, et facilement compréhensible par vos lecteurs. Si vos lecteurs ne savent pas ce que vous faites, vous allez avoir un problème. Ce message doit être porté sur vos réseaux, dans la signature de vos mails, partout.

Trouver son message n’est pas si évident que cela, cela demande du travail, beaucoup de travail. C’est à ce prix que vous aurez une communication qui impacte vraiment.

Votre message, c’est votre valeur ajoutée, c’est ce qui va vous différencier de vos concurrents, ce qui va faire que les gens vont se souvenir de vous.

Ajouté à la qualité de votre contenu, le message vient parachever votre travail de communication. Ne paniquez pas si vous n’avez pas encre l’idée de votre message. Comme je vous le disais, c’est complexe. Le mien, sur ce nouveau blog, n’est pas encore totalement défini. Je suis en train de le travailler.

En revanche, je sais avec qui je veux travailler, je sais quelle est ma cible. Ce qui veut dire que j’ai déjà travaillé sur mes persona, sur la carte d’empathie, sur mes mots clés. Un succès ne se construit pas en quelques jours. Il faut du temps.

Promouvoir son blog : la patience

Il faut du temps, et ce sera le dernier point de ce billet : soyez patient ! Vous avez fait une erreur ? Ce n’est pas grave. Mieux vaut se planter au début alors que vous n’avez pas encore une grande audience, que de faire une belle boulette quand vous aurez des milliers de lecteurs chaque jour.

Croyez en vous, investissez-vous, soyez vous-même, soyez passionné, soyez humain. Ne soyez pas neutre, prenez position, donnez votre avis en y apportant des arguments tangibles. N’ayez pas peur d’aller vers les autres, mais faites-le sans rien attendre (au départ) que l’envie de créer un lien, d’échanger, de connaitre, de comprendre.

9.Créer un blog : faire naitre une communauté

La création de blog passe par la création d'une communauté

Créer un blog, c’est créer sa communauté

Nous l’avons vu à l’étape 5, votre blog doit être un outil commercial. Toutefois, ce n’est pas avec le peu de trafic que vous allez avoir lors des premiers mois que vous allez pouvoir attendre que les choses se fassent toutes seules.

Important

Chaque page de votre site doit présenter un formulaire d’inscription à votre mailing liste. L’internaute doit toujours l’avoir à portée de clic. Pensez toujours à faciliter la vie de vos lecteurs sir vous souhaitez en faire des prospects.

Vous allez donc devoir vous retrousser les manches et assurer la promotion de votre blog et de ses contenus de façon régulière afin de capter du public, mais aussi, et surtout des abonnés.

Pour cela, le moyen le plus rapide reste la publicité. Et en la matière, Facebook est vraiment le mieux. Avec un tout petit budget, vous pouvez toucher des milliers de personnes et attirer à vous des lecteurs pour commencer à créer une fidèle audience.

Prévoir un budget de 30 à 100 euros par mois est un bon début. Vous pouvez opérer de deux façons. La première si tant est que vous ayez déjà un ebook à offrir est de créer une page d’inscription pour obtenir ledit ebook. Créez ensuite une publicité qui va rediriger l’internaute vers cette page.

La seconde consiste à partager vos articles sur Facebook et de cliquer sur le bouton « booster cette publication ». Votre partage sera vu par des milliers de personnes et pourra générer un trafic non négligeable vers votre blog.

Cette deuxième méthode va également vous permettre de voir quels sont les sujets les plus à même de capter votre audience.

Ce faisant, l’air de rien, vous venez de mettre en place votre premier tunnel de conversion. Hé oui, un « tunnel de conversion » n’est rien de plus qu’une suite de page que vous avez mise en place pour capter des informations sur votre visiteur.

10.Créer un blog : La vente

Créer la confiance avec votre blog, pour mieux vendre vos produits et services

Créer un blog, c’est créer la confiance pour mieux vendre

Je vous en parlais en introduction, toutes ces étapes visent à créer un lien de confiance entre vous et vos lecteurs.

Je voudrais attirer votre attention sur deux confusions courantes et dramatiques :

Le marketing ce n’est pas de la vente. La plupart des « formations blog » sont proposées par des gens qui se revendiquent « web marketeurs ». En fait, ils ne connaissent rien au marketing. Ce sont des vendeurs. Point. Et un vendeur n’a rien à voir avec un marketeur.

Vous pourrez utiliser toutes les techniques de vente du monde, si en amont votre marketing est désastreux, vous ne vendrez pas. Inutile donc de vous ruer sur ces formations pour gagner plus d’argent. Commencez par le commencement : faites-vous une belle image de marque. Acceptez de travailler sur le moyen / long terme et vous verrez que les ventes viendront d’elles-mêmes, comme par magie.

Un prospect n’est pas un client ! J’entends souvent des entrepreneurs parler de leurs visiteurs comme si c’était des clients. Mais non ! Un client est une personne ayant fait un acte d’achat. Et vous ne devez pas entretenir la même relation avec un prospect ou un client.

Afin de sauvegarder votre moral, qui doit déjà être un peu entamé au vu du travail à accomplir, je ne vais pas m’étendre sur le sujet.

11.Conclusion

À ce qu’il parait, il est possible de créer un blog pro en 10 minutes, ou en 6h00. Chapeau. Et rendez-vous au cimetière des illusions perdues. En près de 10 ans d’activité, celles et ceux que je vais vu réussir sont les personnes qui se sont donné le temps. Des personnes qui se sont inscrites dans un projet à long terme avec l’ambition de durer. Quant à celles et ceux ayant voulu utiliser une formule magique, nous n’avons plus du tout de nouvelles. Elles sont portées disparues. Tout le monde n’a pas la chance de lire les bonnes ressources.

Si techniquement créer un blog se fait en quelques minutes, toute la partie marketing, référencement, elle, demande du temps et de la volonté. En suivant la méthode que je viens de vous présenter, vous allez vous faciliter la tâche et vous vous éviterez d’être perdu dans quelques semaines parce que vous ne savez pas où aller, que dire, comment, à qui.

Dans cette rubrique