Lorène, Twins And Us

L’idée a commencé à germer à la naissance de mes jumelles il y a 5 ans. Mais très empêtrée entre les couches, les biberons, les 2 bébés, et mon boulot d’alors, je n’ai pas eu le temps de m’y mettre.

Finalement, c’est après notre déménagement en province et un changement pro pour moi que j’ai trouvé le temps et l’envie de me lancer. J’ai trouvé le nom du blog dans un de ces embouteillages que seul le periph parisien peut nous offrir, juste avant de déménager : Twins And Us.

Restait à savoir de quoi j’allais parler, et tout naturellement, j’ai décidé de parler de ce que j’aime, la mode et de déco pour les bébés et les enfants, et bien sûr de parler de ma vie de Maman de jumelles, et de beaucoup d’autres choses.  Bref, j’ai mis les mains dans le cambouis, toute seule comme une grande, pour le mettre au monde en décembre 2013.

Quand on n’y connait rien en blogging ou en wordpress, on cherche, on lit, on patauge, on plante son blog, on recommence. Parfois j’ai fait un peu les choses dans le désordre, parce qu’avec internet, on trouve toutes les infos, mais il manque parfois le lien entre ces infos.

J’ai pataugé avec le SEO, avec Google, avec les pluggins, mais je me soigne. Je bosse, je lis, je me forme, et surtout, je m’amuse à faire tout ça (même si j’ai parfois un peu mal à la tête en me couchant). Heureusement, j’ai trouvé des blogs et des groupes pour m’y aider. J’aurais pu y penser plus tôt 😉

Finalement je suis fière de l’avoir fait. Tout simplement. Je crois qu’il trouve sa place, il grandit, j’ai des idées plein la tête (et aussi un projet de site + pro en parallèle) et je m’amuse.
Même si je ne blogue pas pour Google Analytics, ça fait sacrément plaisir quand un article est lu, commenté, partagé.

Mais la cerise sur le gâteau, c’est les rencontres avec des blogueuses, des blogueurs, des partenaires, des mampreneuses, des talents, bref, quand le virtuel permet aussi de faire de jolies rencontres dans la vie réelle et même de se faire de nouveaux amis 🙂

Il y a des tabous, des non-dits, des jalousies, et plus, mais ça c’est un peu comme dans tous les secteurs d’activités. Le blogging mériterait d’avoir un vrai statut, à part de la presse, avec des règles aussi. Claires. Pour tout le monde. Je viens d’un secteur d’activité très sensible sur les relations avec les clients, la pharma, alors je regarde tout ça avec beaucoup de recul et je prêche pour un peu plus de transparence.

A mon avis, la première qualité est le goût de l’écriture. Ou de la photo si on tient un blog photo, mais pour un blog tel que le mien, il faut d’abord et avant tout aimer écrire.
Il faut assaisonner ça avec une bonne dose de curiosité, non seulement pour apprendre le blogging et ses actuces, mais aussi pour aller découvrir d’autres blogs, d’autres sujets que ceux qu’on traite sur son propre blog, trouver des idées de billets, des approches différentes.

Et l’humilité. Accepter qu’un article dans lequel on a mis ses tripes fasse un flop, accepter de se dévoiler tout en protégeant sa vie privée et sa famille, en particulier quand on est dans la catégorie blog famille.

Il faut aussi savoir ce qu’on veut faire sur son blog ET ce qu’on ne veut surtout pas faire. Rendez-vous dans 1 an avec la même interview pour voir où on en est ? Ce serait rigolo non ?
Merci beaucoup pour cette interview, je file boucler un article et remonter ma TL …
A bientôt !

Vous pouvez visiter le blog de Lorène en cliquant ici