Soyez aux commandes de votre [bien-]être…

Mon blog est né il y a 2 ans suite à un constat en consultation de médecine chinoise. En effet, la majorité de mes clients négligent de prendre en compte la gestion des émotions dans leur quotidien ce qui génère des blocages énergétiques et donc des déséquilibres. Or, pour une meilleure gestion de ses émotions il faut prendre du temps pour soi avec des activités qui apaisent mais aussi changer sa posture intérieure, son regard sur le monde et sur soi. C’est ainsi que j’ai créé un blog pour accompagner mes clients dans cette quête d’essentiel.

Mon principale souci dans le blogging ? Le manque de disponibilité tant physique qu’intellectuelle pour avoir un rythme de publication un plus court.
Des retours que l’on me fait sur mes articles, des changements que certains clients ont opérés tant dans leur alimentation que dans leur vie de façon générale et du mieux-être qu’ils en ont retiré.

J’ai l’impression d’être un peu en décalage par rapport aux us et coutumes du blogging de manière générale. Je suis très loin des fréquences de parution d’articles habituelles. Il me semble qu’il serait parfois préférable d’être moins productif et plus regardant sur la qualité des écrits. Parfois on se demande si le rédacteur a pris la peine de relire son texte.

Au sein de ma niche je suis dérangée par les “promesses miracles” ou les messages anxiogènes de mes confrères mais aussi lorsque s’adressant au grand public ils utilisent des termes savants de médecine chinoise pour en mettre plein la vue.

Pour être une bonne blogueuse ?

  • Des qualités d’écriture : un bon article est celui que l’on a envie de lire de bout en bout et pas en diagonal.
  • Du fond : se sentir plus “intelligent” après la lecture de l’article.
  • Une présentation esthétique : un article structuré et de belles images.

Si avec tout ça le blogueur parvient à écrire ses articles avec une fréquence soutenue, c’est le pompon !
La qualité plutôt que la quantité…

Vous pouvez visiter le blog de Patricia en cliquant ici