Une vie meilleure

Le meilleur,

C’est bien pour cela que tu te donnes,

Chaque jour, inlassablement

C’est pour cela que tu y vas !

Le meilleur, c’est bien cela que tu veux.

Alors, pourquoi trembler ?

Pourquoi vivre plus que la peur ?

Pourquoi ralentir ?

Et le meilleur, ce n’était pas mieux…

Le meilleur, au fond, c’est l’inconnu !

C’est comment, le meilleur ?

Et si mon meilleur rendait mes amis envieux,

Peut-être ne m’aimeraient-ils plus,

Peut-être me détesteraient-ils.

Ce ne serait pas là un meilleur.

Et si le meilleur, c’était l’argent,

Et qu’en diraient les gens ?

Que je suis mauvais ?

Que je le gagne sur le dos de mes clients ?

Ainsi courrait la rumeur !

Une horreur !

Ici, aujourd’hui, je rêve de meilleur,

Quel est son prix ?

Suis-je prêt à payer,

Tout ce que l’on va dire,

Tout ce que l’on va penser.

Là, ici, personne ne me sait,

Je suis là, juste moi,

De mes envies, de mes désirs, de mes craintes,

Rien ni personne à me juger,

Rien ni personne à m’épier,

Rien que moi et mes p’tits désirs.

Juste moi et ma zone d’inconfort,

Protégé par mes murs,

Quelle est la vie au-delà de ces frontières ?

Est-ce si meilleur ?

Et si je me trompais ?

Pourrais-je ici revenir, pour me blottir ?

Que dois-je choisir ?

Quelle est la sincérité de mon désir ?

Le meilleur…